La semaine prochaine

Les investisseurs suivront avec attention la conférence de presse de Jerome Powell, le président de la Fed, mercredi prochain. ©REUTERS

Le grand rendez-vous des investisseurs sera la réunion de la Fed mercredi. Quelques indices conjoncturels pourraient aussi influencer les échanges boursiers.

Le principal point d'attention de la semaine prochaine sera incontestablement la réunion de la Réserve fédérale (Fed). La banque centrale des États-Unis réunit son comité de politique monétaire à partir de mardi. La décision de celui-ci doit être annoncée mercredi à 20h, heure belge, avant une conférence de presse de son président, Jerome Powell, une demi-heure plus tard.

Les investisseurs attendent un statu quo de la politique monétaire, tant au sujet des taux d'intérêt directeurs que des achats d'actifs. Toute l'attention se portera donc sur le discours de Powell. Selon les économistes interrogés par l'agence Bloomberg, celui-ci devrait répéter que la Fed prévoit que l'accélération actuelle de l'inflation est un phénomène transitoire, une thèse qui semble à présent s'imposer de plus en plus parmi les intervenants des marchés, si l'on en juge par le recul, cette semaine, du taux d'intérêt des obligations américaines à dix ans en dessous de 1,5%, pour la première fois depuis le début du mois de mars.

2%
Inflation en zone euro en mai
Jeudi, Eurostat publiera le chiffre définitif de l'inflation de la zone euro du mois dernier. Il devrait être confirmé à 2%.

Toujours aux États-Unis, plusieurs statistiques économiques permettront de vérifier l'état de la reprise de la croissance de la première économie mondiale. Mardi, les ventes de détail de mai devraient être annoncées en baisse de 0,5%. Le même jour, l'indice de l'activité manufacturière dans la région de New York devrait baisser à 22, contre 24,3 le mois dernier. Et, toujours mardi, la production industrielle de mai est attendue en croissance de 0,6%, contre un chiffre révisé de +0,5% en avril (au lieu de +0,7%).

Quelques indicateurs conjoncturels permettront aussi de prendre le pouls de l'économie de la zone euro. Lundi, on connaîtra l'évolution de la production industrielle en avril. Les économistes tablent, en moyenne, sur une croissance de 0,4%, après la hausse de 0,1% de mars. Il faudra également être attentif aux chiffres définitifs de l'inflation de mai, publiés jeudi. La hausse des prix devrait être confirmée à 2% et l'inflation sous-jacente à 0,9%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés