Publicité
Publicité

Le Bel 20 à contre-courant

©Photo News

Les principaux indices européens ont redressé la tête vendredi en début d'après-midi à la faveur des chiffres de l'emploi US meilleurs qu'attendu, avant de terminer faiblement la séance. De son côté, l'indice bruxellois a porté sa décote finale à 0,9 %.

Les marchés européens ont confirmé leurs gains en cette dernière séance de la première semaine de novembre. Les investisseurs saluant vraisemblablement le fait que l'économie américaine ait mis fin à quatre mois de baisse de l'emploi en créant beaucoup plus de postes que ne le prévoyaient les analystes. Sans parvenir néanmoins à faire baisser un taux de chômage très élevé. D'ordinaire très suivie, cette publication a eu un effet limité sur les Bourses qui ont légèrement progressé avant de s'essouffler en fin de séance.

Dans ce contexte, l'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 a gagné 0,42 % à 271,97 points, la performance des valeurs liées aux matières premières (+1,98 %) ayant été compensée par le repli des valeurs de la distribution (-0,44 %), de l'automobile (-0,46 %) et bancaires (-0,69 %).

A la Bourse de Francfort, l'indice Dax a fini en hausse de 0,29% à 6.754,20 points, un niveau qu'il n'avait plus atteint depuis juin 2008. A la Bourse de Paris, la CAC 40 a reculé de 0,05 point pour s'inscrire à 3.916,73 points dans un volume d'échanges de 3,696 milliards d'euros. A la Bourse de Londres, le Footsie s'est à nouveau hissé à un sommet depuis le printemps 2008, à 5.875,35 points, aidé par un indicateur meilleur que prévu aux Etats-Unis, qui a fait grimper le secteur minier.

La Bourse de Bruxelles a évolué à contre-courant de la tendance européenne avec un  Bel 20, en recul de 0,90 % à 2.686,09 points. KBC et Ageas ont pesé le plus sur l'indice. KBC a rétrogradé de 3,52 % à 31,00 euros et Ageas de 2,19 % à 2,19 euros.

Hors Bel 20, TiGenix a plongé de 6,06 % à 1,55 euros. Tessenderlo a cédé 0,73 % à 24,54 euros après la publication de son trading update trimestriel. Thrombogenics s'est pour sa part avancé de 1,77 % à 20,14 euros, après des informations sur sa position financière. L'action Ter Beke quant à elle a fini quasiment à l'équilibre (+0,02 % à 62,70 euros).



AGENDA



Zone Euro
Les ventes de détail dans la zone euro ont reculé en septembre pour le deuxième mois d'affilée, de 0,2% comparé à août, selon des données publiées vendredi par l'office européen des statistiques Eurostat. C'est une déception pour les analystes, qui tablaient en moyenne sur une progression de 0,2%, selon Dow Jones Newswires.

USA

Les Etats-Unis ont créé ce mois-là 151.000 emplois de plus qu'ils n'en détruisaient, en données corrigées des variations saisonnières, indique le rapport sur l'emploi du département du Travail.  Ce chiffre est bien meilleur que ne le prévoyaient les analystes: ceux-ci avaient estimé les embauches nettes d'octobre à 60.000, selon leur prévision médiane. L'essentiel des créations de postes est venu du secteur privé, qui a créé 159.000 emplois (contre 60.000 attendus par les analystes). Cela correspond à la plus forte hausse de l'emploi mensuel dans le privé depuis avril.

Allemagne
Les entrées de commandes industrielles pour septembre ont chuté de 4% sur un mois en données corrigées de l'inflation et des variations saisonnières, a annoncé vendredi le ministère fédéral de l'Economie. C'est la plus forte baisse des commandes industrielles sur un mois depuis janvier 2009, où elles avaient chuté de 6,6%.

GB
Les prix à la production au Royaume-Uni ont augmenté moins que prévu en octobre sur un an, magré une progression mensuelle supérieure aux attentes des analystes, selon des statistiques officielles publiées vendredi. Les prix ont augmenté de 0,6% sur le mois, après une stabilité en septembre, portant leur progression sur un an à 4%, après 3,8% le mois précédent, a précisé l'ONS dans un communiqué.

 
Espagne
La production industrielle de l'Espagne a reculé en septembre de 1,4% sur un an, en données corrigées des variations saisonnières (CVS), a annoncé vendredi l'Institut national de la statistique (Ine). Elle repasse ainsi dans le rouge après avoir progressé de 1,6% en août sur un an (chiffre revu à la hausse, contre +1,4% annoncé le mois dernier par l'Ine). La production industrielle avait déjà baissé en juillet, de 0,1%, après quatre mois de hausse.



VALEURS


  • DELHAIZE


En prévision des résultats trimestriels du groupe de distribution, ABN AMRO a abaissé son objectif de cours à 55 euros, contre 58 euros avant. La recommandation est restée à "conserver".

  • TESSENDERLO


Tessenderlo Group affiche des résultats en hausse au troisième trimestre 2010 et "poursuit l’amélioration des performances opérationnelles et de la position financière", affirme-t-il dans un communiqué.

Le chiffre d’affaires trimestriel est en hausse de 19,7 % à 603,3 millions d'euros. Le chiffre d’affaires des neuf premiers mois de l’année s’élève quant à lui à 1,8 milliards d'euros, soit une augmentation de 15,0% par rapport à celui de la même période l’année dernière.

Tessenderlo poursuit également l’amélioration du REBIT à 18,1 millions euros au 3e trimestre 2010 (contre une perte de 13,3 millions d'euros au 3e trimestre 2009). Le REBIT des neuf premiers mois de l’année 2010 s’élève à 50,7 millions d'euros (contre -33,2 millions d'euros pour la même période en 2009).

Le bénéfice de la période est de 5,6 millions d'euros au 3e trimestre 2010. Au 3e trimestre 2009, il était de -19,8 millions d'euros. Pour les neuf premiers mois de l’année 2010, il est de 28,1 millions d'euros, contre -127,4 millions d'euros l'an dernier.

  • BANIMMO


La Banque Degroof a réduit son avis sur la valeur à 17 euros contre 16,50 euros avant.

  • GBL


- Résultats 3e trimestre

  • MIKO


Le torréfacteur et fabricant de machines à café et d’emballages alimentaires annonce que son chiffre d’affaires a augmenté de 5%, au terme du 3e trimetre. Miko a enregistré une progression de 5,7% dans le département de service café tandis que le département des emballages plastiques connaissait une augmentation de 4,4 %. L’entreprise pointe néanmoins le malaise économique.

  • THROMBOGENICS


L’entreprise biotechnologique a indiqué dans un communiqué diffusé avant Bourse qu’elle disposait à la fin septembre de 59,1 millions d’euros en cash. L’entreprise dispose des fonds nécessaires à la réalisation de son plan opérationnel sur ces deux prochaines années, précise Thrombogenics.

  • TERBEKE


Ter Beke table sur un chiffre d’affaires en hausse de 3 % pour l’ensemble de 2010. Il s’agit d’une progression en ligne avec la performance réalisée au premier semestre de cette année. Le bénéfice net est attendu à 1,3 million d’euros comme indiqué précédemment. C’est ce qui ressort d’un communiqué de presse diffusé par l’entreprise.

KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 68 euros contre 60 euros avant.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés