Publicité

Le Bel 20 tiraillé entre KBC et Delhaize

Les marchés boursiers sont restés orientés à la baisse tout au long de la séance de mercredi, reflet d'un marché qui a repris son souffle après le plus haut de deux ans atteint la veille. A la suite de l'ouverture de Wall Street à l'équilibre, les marchés européens ont soudainement accentué leur recul.

Les indices européens ont pointé en baisse au cours de la séance de ce mercredi, dans un marché qui a repris son souffle, après les nouveaux plus hauts atteints hier. Les investisseurs se sont focalisés par ailleurs sur une salve de résultats d'entreprises. Et certains résultats ont déçu, à l'instar des chiffres publiés par Holcim (-2,8%) ou encore Natixis (-8 %), ce qui a pesé sur la tendance.

A l'heure de la clôture, l'indice DJ Stoxx 600 a abandonné 0,72% à 271 points. Ailleurs en Europe, Paris a cédé 1,45%, Londres 1%, Francfort 1% et Amsterdam 0,47%.

A Bruxelles, l'indice Bel 20 a rendu 1,13% à la clôture, dans un marché qui a peu à peu digéré les nombreux chiffres trimestriels. C'est ainsi que Delhaize s'est particulièrement distingué, l'action a bondi de près de 6 %. Le groupe de distribution a publié des résultats portés par le rebond du dollar et de bonnes performances sur le marché belge et grec.

A l'inverse, les chiffres de KBC ont été décevants. L'action a perdu près de 6%. Même scénario pour Bekaert qui a cédé 4,65% après avoir rendu jusqu'à près de 5% en matinée. Hors Bel 20, Leasinvest s'est distingué avec une hausse de près de 3% en séance, mais a terminé avec une hausse de 1,95% en clôture.

C'est avec l'ouverture de Wall Street à l'équilibre que les marchés ont soudainement accentué leur recul en séance. Les investisseurs étaient sur leurs gardes et ont peu prêté attention à l'indicateur des nouveaux chômeurs aux Etats-Unis.

Outre les résultats d'entreprises, les esprits commencent à se tourner vers le G20, dont le sommet s'ouvrira jeudi en Corée du Sud. Le ton est monté dans les discussions préparatoires de ce sommet, illustrant les tensions sur l'équilibre économique mondial à la veille de l'arrivée des chefs d'Etat et de gouvernement en Corée du Sud.

Les responsables, chargés de rédiger le communiqué final qui sera publié à l'issue des deux jours du sommet, restaient très divisés sur des questions clés comme les changes, a déclaré le porte-parole du G20, Kim Yoon Kyung.

Enfin, les investisseurs restent préoccupés par la situation budgétaire en zone euro. Le Portugal a fait les frais ce matin de cette inquiétude et a levé mercredi 1,242 milliard d'euros en obligations à 6 et 10 ans à des taux jamais atteints depuis la création de la zone euro, lors de sa dernière émission de dette à long terme de l'année.

STATISTIQUES

USA
- Le nombre de nouveaux chômeurs inscrits aux Etats-Unis est retombé début novembre près de son point minimum de l'année, a indiqué le département du Travail mercredi à Washington. Le ministère a recensé le dépôt de 435.000 demandes d'allocations de chômage du 31 octobre au 6 novembre en données corrigées des variations saisonnières, soit 5,2% de moins que la semaine précédente. L'indicateur des nouveaux chômeurs est ainsi retombé aux alentours de son niveau le plus bas de l'année touché début juillet (427.000).
- Le déficit commercial des Etats-Unis s'est réduit en septembre grâce à la vigueur des exportations du pays, selon des chiffres publiés mercredi par le département du Commerce à Washington. En données corrigées des variations saisonnières, le déficit est descendu à 44,0 milliards de dollars, contre 46,5 milliards (chiffre révisé) le mois précédent.

- Les prix à l'importation aux Etats-Unis ont connu en octobre une poussée sans égale depuis six mois provoquée par la hausse des hydrocarbures, a indiqué le département du Travail jeudi à Washington. Ils ont augmenté de 0,9% par rapport au mois précédent après un recul de 0,1% en septembre, selon les chiffres du ministère, qui ne sont pas corrigés des variations saisonnières.

Japon
L'indice de confiance des consommateurs au Japon a continué de se dégrader en octobre, pour le quatrième mois d'affilée, après un semestre d'amélioration, selon les données publiées mercredi par le gouvernement. L'indice général de confiance s'est établi en octobre à 40,9 points, contre 41,2 en septembre, 42,4 en août, 43,3 points en juillet et 43,5 points en juin.

Chine
L'excédent commercial chinois s'est creusé davantage que prévu en octobre, montrent les chiffres publiés mercredi qui ne devraient pas manquer d'alimenter les tensions durant le sommet du G20 à Séoul, alors que le sujet est déjà politiquement sensible.
Les exportations chinoises ont augmenté sur un an de 22,9% le mois dernier, cependant que les importations ont progressé de 25,3%, a annoncé mercredi l'Agence de presse officielle Chine Nouvelle.
L'excédent commercial chinois ressort ainsi à 27,1 milliards de dollars (19,7 milliards d'euros), contre 16,9 milliards de dollars en septembre.
Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé une hausse de 23,5% des exportations et une augmentation de 28,5% des importations, le consensus tablant ainsi sur un excédent commercial de 25 milliards de dollars.

VALEURS

KBC
- CSOB, la filiale tchèque de KBC, ne sera introduite en Bourse qu'au deuxième trimestre de 2011, selon l'agence de presse Reuters. Le bancassureur avait annoncé à la fin de l'année dernière, lors de la présentation de son plan de restructuration, que CSOB serait introduite en Bourse au cours de l'année 2010. Cette IPO fait partie des plus gros morceaux de cette restructuration. KBC a dû réduire son bilan, sur ordre de l'Europe, après avoir reçu une aide du gouvernement flamand en pleine crise financière.
- KBC clôture le troisième trimestre 2010 sur un bénéfice net de 545 millions d’euros, par rapport à 149 millions d'euros pour le trimestre précédent et 528 millions d'euros pour le trimestre correspondant de 2009.
Le bénéfice net de KBC pour les neuf premiers mois de l'année s'établit à 1 136 millions d'euros, contrairement à une perte nette de 2 770 millions d'euros pour les neuf premiers mois de 2009 (y compris une perte substantielle liée aux CDO au premier trimestre 2009).
Sans les éléments exceptionnels, le résultat net sous-jacent du trimestre sous revue s'inscrit à 445 millions d'euros, par rapport à 554 millions au deuxième trimestre et à 631 millions d'euros au troisième trimestre 2009.

DELHAIZE
- Le groupe de distribution Delhaize a profité au troisième trimestre du rebond du dollar, qui a dopé ses bénéfices et son chiffre d'affaires. A taux réel, ce dernier progresse de 8,6% par rapport au 3e trimestre 2009 pour atteindre 5,3 milliards d'euros. Le bénéfice d'exploitation gagne 9,5% à 249 millions d'euros et le bénéfice net bondit de 10,2% sur un an à 140 millions d'euros, dépassant les attentes des analystes qui tablaient sur seulement 124,9 millions d'euros, selon Dow Jones Newswires. Le renforcement du dollar, qui a regagné 10,8% comparé à l'euro au troisième trimestre, a clairement contribué à verdir les chiffres de Delhaize. A taux de change constants, le bénéfice n'aurait rogné que 2,7%, le bénéfice d'exploitation 1,2% et le chiffre d'affaires 0,8%.
- Les recettes du groupe ont notamment été dopées par le regain de croissance des revenus sur les marchés belge (+2,8%) et grec (+5%).
- Delhaize confirme enfin ses prévisions pour l'ensemble de l'année, qui devrait être bouclée sur une évolution de son résultat d'exploitation, à taux de change identiques et sans charges de restructuration, oscillant entre -2% et +2%.
- KBC Securities a modifié son avis sur la valeur à "acheter" contre "conserver" avant. L'objectif de cours passe à 60 euros contre 55 euros avant.

BEKAERT
- Le spécialiste des métaux tréfilés Bekaert a enregistré au cours du 3e trimestre de l'exercice 2010 un chiffre d'affaires de 866 millions d'euros, supérieur de 40% aux 619 millions de recettes réalisées un an plus tôt. Cette performance surpasse les attentes des analystes sondés par Bloomberg, qui tablaient sur un chiffre d'affaires de 808,8 millions d'euros. Pour les neuf premiers mois de 2010, le chiffre d’affaires consolidé s'établit à 2,4 milliards d'euros et le chiffre d’affaires global - qui englobe toutes les joint ventures - à 3,3 milliards, soit une progression de respectivement 32,0% et 33,8%. Le niveau de recettes engrangées sur neuf mois atteint ainsi celui de l'ensemble de l'année 2009. Pour le dernier trimestre, le groupe de tréfilerie prévoit un chiffre d’affaires consolidé conforme à la moyenne des chiffres d’affaires trimestriels de la première moitié de 2010.
- La Banque Degroof a relevé son objectif de cours la valeur à 83 euros contre 73 euros avant. KBC Securities a revu son objectif de cours sur la valeur à 85 euros contre 76,67 euros avant.

AGEAS
Ageas, clôture son troisième trimestre sur un résultat net (revenant aux actionnaires) en recul sur base annuelle mais conforme aux attentes des analystes. Il ressort ainsi à 190,6 millions d’euros contre 200,5 millions un an auparavant. Le holding se félicite des performances commerciales enregistrées dans l’ensemble de ses activités.
Peu de précisions sur l’avenir si ce n’est une confirmation des prévisions : un encaissement attendu supérieur aux niveaux de 2009.

ROULARTA
KBC Securities a redémarré le suivi de l'action avec un objectif de cours de 29 euros. L'avis est à "acheter".

TELENET
KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 32 euros contre 28 euros avant.

CNP
Le holding d'Albert Frère a vu, en chiffres consolidés, son résultat net s’établir à 225,8 millions d’euros au troisième trimestre 2010, un recul de 67% par rapport à la même période en 2009.

LEASINVEST
- Abstraction faite des revenus locatifs de l'Axxes Business Park, vendu en juillet 2010, "les revenus locatifs de Leasinvest sur le troisième trimestre restent en ligne avec ceux du troisième trimestre de l'exercice précédent", a indiqué la sicafi. Le résultat net courant est de 5,35 millions d'euros. Les capitaux propres (part du groupe) s'élevaient à 267,35 millions d'euros fin septembre. Les rendements locatifs bruts s'élevaient à 7,55% sur base de la juste valeur et à 7,36% sur base de la valeur d'investissement.
- KBC Securities a ajusté son avis sur la valeur à "réduire" contre "conserver" avant.

LOTUS BAKERIES
- Le chiffre d'affaires du spécialiste des speculoos a terminé les 10 premiers mois de l'exercice 2010 sur une note stable. Le groupe s'attend à une rentabilité annuelle en ligne avec celle de l'exercice précédent.
- KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 450 euros contre 420 euros avant.

TESSENDERLO
ING a relevé son avis son objectif de cours sur la valeur à 26 euros contre 25 euros avant.

ZETES
Le spécialiste de l'identification électronique des biens et des personnes a confirmé son objectif 2010, à savoir un chiffre d’affaires de 190 millions d'euros et un EBITDA de 17 millions d'euros. Il s'agirait alors d'une "année record" pour l'entreprise établie à Bruxelles.

DUVEL MOORTGAT
KBC Securities a relevé l'objectif de cours sur la valeur à 75 euros contre 70 euros avant.

FLORIDIENNE
KBC Securities a démarré le suivi de l'action avec un objectif de cours de 137 euros et un avis à "conserver".

ZETES
La Banque Degroof a relevé son objectif de cours sur la valeur à 18,75 euros contre 18,25 euros.

ALFACAM
KBC Securities a modifié son avis sur la valeur à "accumuler" contre "conserver" avant. L'objectif de cours passe à 6 euros contre 6,50 euros avant.

DEXIA
Résultats 3T (après Bourse)

CONNECT GROUP
Résultats 3T (18h)

RESILUX
Déclaration intermédiaire 3T (17h45)

SOLVAC
Déclaration intermédiaire 3T

UNIBRA
Deuxième déclaration intermédiaire (16h30)

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés