Le bitcoin chute après avoir atteint 34.000 dollars

Le bitcoin a chuté de près de 15% après avoir touché un nouveau record historique.

La monnaie virtuelle a plongé jusqu'à 28.772 dollars ce lundi après avoir touché un record de 34.000 dollars.

Le bitcoin a battu en retraite après avoir touché un record de 34.000 dollars récemment. Il est descendu jusqu'à 28.772 dollars ce lundi, mais est ensuite remonté sans toutefois pouvoir résorber sa baisse.

La monnaie virtuelle a rappelé sa forte volatilité après une forte progression depuis le dernier trimestre de l'année 2020. Il faut remonter au mois de mars de l'année passée pour voir une chute aussi brutale du bitcoin. Cependant, sur un an, sa progression s'élève encore à 300%, ce qui lui a permis de surpasser les classes d'actifs traditionnelles que sont les actions, l'or et les obligations. En 2020, toutefois, certaines actions ont progressé davantage que le bitcoin, à l'image de Tesla qui a pris plus de 700% mais aussi Bit Digital, une société d'extraction de bitcoins, qui a bondi de plus de 2.100% et signé au passage une des plus fortes progressions de l'indice Nasdaq.

0,01
bitcoin
Plus de 70% des comptes de bitcoins possèdent moins de 0,01 bitcoin selon BitInfoCharts.

Des interrogations

La récente progression du bitcoin a interrogé certains observateurs. Certains analystes pointent le rôle des particuliers dans ce rally de la monnaie virtuelle, en particulier les clients de la plateforme américaine Robinhood, qui ont provoqué l'année passée des mouvements erratiques sur certains titres comme Hertz.

Le dollar plus faible pourrait également jouer un rôle dans l'ascension furieuse de Bitcoin, a déclaré Paul Hickey du Bespoke Investment Group. "La dernière fois que le dollar a connu une baisse plus importante sur six mois, c'était au second semestre de 2017", a-t-il constaté. "C’est aussi le même moment où le bitcoin a commencé à se généraliser."

"Beaucoup d'investisseurs privés n'osent pas encore s'approcher du bitcoin et restent sur la ligne de touche."
Timo Enden
Directeur de Emden Research

Mais d'autres analystes estiment que les investisseurs particuliers n'ont pas un grand rôle dans la progression du bitcoin, qui a été surtout alimenté par des investisseurs institutionnels l'année passée. Des fonds d'investissement s'intéressent de plus en plus à cet actif aux mouvements de prix brusques, alors qu'ils s'en sont pendant longtemps méfiés. "Beaucoup d'investisseurs privés n'osent pas encore s'approcher et restent sur la ligne de touche", rappelle Timo Enden, directeur de Emden Research. Les analystes de la banque américaine JPMorgan estimaient toutefois récemment que "l'utilisation du bitcoin par des investisseurs traditionnels ne fait que commencer": ils comparent la monnaie numérique et décentralisée à l'or.

Une concentration

Flipside Crypto, une firme de recherche, a pointé que 2% de comptes anonymes détiennent 92,4% du bitcoin en circulation, et les 7% restant proviennent des plateformes de cryptomonnaies. BitInfoCharts, une autre firme de recherche, a indiqué que 70% des comptes en bitcoins comptent moins de 0,01 bitcoin en détention. Autrement dit, ces comptes ne sont pas responsables de la forte montée de la monnaie virtuelle. La concentration du bitcoin dans les mains de baleines, terme qui désigne les détenteurs d'une grande partie de la monnaie virtuelle, inquiète certains analystes, en raison de l'impact de leurs transactions sur le marché.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés