Le bitcoin débarque à la Bourse de Paris

Euronext Paris ouvre la porte, ce 1er juin, à des produits financiers basés sur les cryptomonnaies. ©AFP

Plusieurs trackers adossés au marché des cryptomonnaies seront disponibles pour les investisseurs français dès ce mardi. Bruxelles comme Wall Street devront encore attendre l'aval des régulateurs.

Grande première sur les marchés français. Euronext Paris ouvre la porte ce mardi 1er juin à des produits particuliers: plusieurs ETP basés sur les cryptomonnaies.

ETP? Derrière cet acronyme, on retrouve mot anglais Exchange Traded Product, terme générique pour qualifier les produits financiers qui répliquent la performance d'un indice ou d'une classe d'actifs. On l'appelle aussi tracker. La nouveauté, donc, c'est qu'il s'agit d'ETP adossé à la cryptomonnaie.

"Nos ETP permettront notamment une exposition à la performance journalière du bitcoin et à celle de l’ether."
21Shares

Ces ETP sont notamment proposés à la cote parisienne par deux acteurs de renom: le gestionnaire de fonds américain VanEck, spécialisé depuis 1955 dans les nouvelles tendances, et 21Shares, fintech suisse fondée en 2018 qui se targue d'être le plus grand émetteur au monde de trackers sur les cryptomonnaies. La société a même lancé en novembre 2018 HODL, le premier indice crypto coté.

Sur le marché parisien, 21Shares proposera trois produits adossés aux deux cryptomonnaies les plus utilisées au monde, le bitcoin et l'ether. Admis à la négociation à partir de ce mardi, "ils permettront une exposition à la performance journalière du bitcoin (exposition longue), à la performance inversée du bitcoin (exposition courte) et à la performance journalière de l’ether (exposition longue)", explique-t-on chez l'émetteur suisse.

L'exposition longue sur le bitcoin est proposée depuis janvier 2020 par 21Shares. L'ETP a enflé de près de 290% depuis sa création, avec une pointe à +570% atteinte le 16 avril dernier.

Bruxelles et Wall Street se tâtent encore

Ces trois propositions font partie d'un panier de 14 trackers estampillés 21Shares et cotés sur le marché suisse et les Bourses de Francfort et de Vienne. Au total, les ETP de 21Shares qui débarquent à Paris ont déjà été accueillis sur quatre autres plateformes de négociations réglementées. Bruxelles ne figure pas sur la liste, car, contrairement à Euronext Paris, l'accès à ce type d'actifs n'est pas encore autorisé.

Cela coince aussi à Wall Street. Une dizaine d'acteurs attendent le feu vert du régulateur américain pour proposer des trackers sur les cryptomonnaies. Neuf sociétés, dont le fonds VanEck, ont déposé une demande depuis la fin de 2020. Selon l'agence Bloomberg, le gendarme américain des marchés ne se positionnera pas avant cet été.

+569%
L'ETP adossé au bitcoin de 21Shares a augmenté de près de 290% depuis sa création en janvier 2020. Le 16 avril dernier, la progression atteignait même les 569%.

Les suiveurs du marché des monnaies virtuelles redoutent que le récent "crypto-krach"ne rallonge encore plus le délai. D'aucuns pressentent même que la SEC américaine ne retarde sa décision à l'année prochaine au vu des secousses récemment ressenties dans la "cryptosphère".

Le résumé

  • La fintech 21Shares propose 14 trackers adossés à de la cryptomonnaie
  • 21Shares compte plus de 1,4 milliard de dollars d'actifs sous gestion
  • 3 produits "crypto" seront disponibles ce mardi pour les investisseurs de la Bourse de Paris

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés