Le Bitcoin plonge vers sa pire semaine depuis 2013

©REUTERS

La crypto-monnaie est confrontée à un nouveau décrochage ce vendredi, qui fait redescendre le Bitcoin sous les 13.000 dollars alors qu'il vit sa pire semaine depuis 2013.

Au début de la semaine, le Bitcoin flirtait avec les 20.000 dollars, confirmant les prévisions de certains analystes voyant la monnaie virtuelle rallier les 50.000 dollars dans le courant de l'année 2018.

Seulement, cette semaine, le bitcoin a baissé chaque jour depuis, ses pertes s'accélérant vendredi avec un creux à 12.650 dollars sur Bitstamp, soit une baisse de plus de 20% depuis le début de la séance. A 14h10, heure belge, il perdait encore plus de 15% à 13.150 dollars.

La plus célèbre des crypto-monnaies fait actuellement l'objet d'une intense spéculation et son cours était monté en flèche depuis mi-novembre, alors qu'il avait commencé l'année autour de 1.000 dollars. Contrairement au dollar ou à l'euro, ce moyen de paiement n'est pas émis par des Banques centrales mais "miné", ou créé, de manière décentralisée par des ordinateurs utilisant des algorithmes complexes.

20
Le Bitcoin a vu sa valeur multipliée par 20 en 2017
La plus importante et la plus connue des cryptomonnaies a vu sa valeur multipliée par 20 depuis le début de l'année, passant de moins de 1.000 dollars à 19.666 dollars sur Bitstamp et plus de 20.000 dollars sur d'autres plates-formes d'échange.

Les banques, qui avec le bitcoin ne jouent plus leur rôle classique d'intermédiaires dans les transactions financières, critiquent notamment un manque de transparence dans la fixation de son prix, dont le bond vertigineux a été jugé jeudi "anormal" par le gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda.

Le bitcoin a toutefois gagné en légitimité ce mois-ci avec le lancement de produits spéculatifs basés sur la crypto-monnaie par deux marchés boursiers américains de Chicago.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n