Le bitcoin séduit davantage les jeunes investisseurs

Les investisseurs jeunes et masculins sont plus enclins à investir dans le bitcoin selon ING. ©REUTERS

Le baromètre ING a montré que les jeunes investisseurs masculins se disent plus enclins à miser sur le bitcoin. 20% des moins de 45 ans ont acheté la cryptomonnaie.

Les records successifs du bitcoin ont attiré de nombreux investisseurs. La cryptomonnaie a vu sa valeur multipliée par dix au cours de ces douze derniers mois. ING, qui établit chaque mois son baromètre auprès des investisseurs belges, a constaté que les personnes âgées de moins de 45 ans ont déjà misé sur la devise virtuelle. 20% d'entre elles ont déclaré avoir investi dans le bitcoin. Pas moins de 20% des investisseurs sondés dans leur ensemble ont indiqué envisager d'investir directement ou indirectement (via des fonds) dans les cryptomonnaies. Le pourcentage s'élève même à 35% pour les personnes de moins de 35 ans.

20
%
Les investisseurs de moins de 45 ans ont déclaré avoir déjà investi dans le bitcoin, et 20% envisagent d'investir dans la cryptomonnaie.

ING observe que les investisseurs masculins sont plus nombreux à investir que les femmes dans le bitcoin. La banque note aussi que les investisseurs les plus réguliers montrent le moins d'intérêt pour la cryptomonnaie. À peine 18% d'entre eux affirment vouloir investir dans les devises virtuelles. Un élément d'explication selon ING serait le fait que les investisseurs réguliers parviennent à trouver leur chemin dans l'offre de placements existants, déjà très vaste.

Du côté des investisseurs convaincus par le bitcoin, ceux-ci estiment que les banques devraient proposer des investissements en cryptomonnaies (comme le bitcoin, l'ether, ou le polkadot...). Chez les moins de 35 ans, 46% d'entre eux souhaitent que les institutions bancaires incluent les devises virtuelles dans leur offre de placements.

Presque tous les investisseurs interrogés par ING pensent que les cryptomonnaies sont un investissement risqué.

Presque tous les investisseurs interrogés par ING pensent que les cryptomonnaies sont un investissement risqué. Presque tous, car la banque observe que 14% des personnes interrogées ignorent tout des devises virtuelles, et parmi les investisseurs les moins actifs, 26% d'entre eux n'ont jamais entendu parler du bitcoin.

62% des investisseurs du sondage estiment que le bitcoin se trouve dans une bulle gigantesque. Mais parmi les moins de 35 ans, ils ne sont qu'une minorité (43%) à penser de la sorte. Un tiers des répondants s'attendent à ce que la valeur de la cryptomonnaie grimpe encore dans les douze prochains mois. 21% pensent le contraire, et 45% n'ont pas d'avis sur la question. ING observe encore une fois que les hommes sont plus nombreux que les femmes à croire au potentiel haussier de la devise virtuelle, qui vient de refranchir ce lundi la barre de 60.000 dollars. Son record atteint mi-mars se situe à 61.742 dollars.

27% des investisseurs interrogés estiment que les cryptomonnaies constituent l'avenir du commerce en ligne. Les moins de 45 ans sont 38% à y croire.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés