Le bitcoin tombe sous 50.000 dollars

Les plans fiscaux de Joe Biden ont provoqué un repli du bitcoin. ©REUTERS

Le bitcoin et les autres cryptomonnaies ont battu en retraite en raison de craintes d'augmentation de la taxe sur les gains en capital envisagée par le président américain.

Le bitcoin a dégringolé à un plus bas de 47.525 dollars ce vendredi avant de se reprendre légèrement. Sur la semaine, la devise virtuelle a perdu plus de 20%, sa pire performance depuis mars 2020. Il y a à peine quelques jours, le 14 avril plus exactement, elle avait touché un nouveau record historique à 64.870 dollars juste avant la cotation de la plateforme de négociation de cryptomonnaies Coinbase sur le Nasdaq. Depuis lors, quelques mauvaises nouvelles, dont la décision de la banque centrale turque d'interdire tous les paiements en cryptomonnaies, sont venues inverser la tendance pour le bitcoin.

La dernière mauvaise nouvelle en date pour la cryptomonnaie vient des États-Unis, où l'administration du président américain Joe Biden a indiqué considérer une augmentation de la taxation des gains en capital à 39,6% pour ceux qui gagnent plus de 1 million de dollars par an. Aux États-Unis, le fisc a récemment augmenté ses efforts pour collecter une taxe sur les ventes de cryptomonnaies. Cette augmentation de l'impôt est donc vue négativement. Le fisc américain a commencé à demander aux utilisateurs de devises virtuelles de révéler leurs transactions dans leur déclaration fiscale remontant à 2019. Les investisseurs qui avaient misé en avril 2019 sur le bitcoin jusqu'à maintenant auraient enregistré un gain d'environ 800%.

Moins d'attention

Des observateurs notent aussi que le bitcoin a souffert d'une rotation au sein des cryptomonnaies en sa défaveur. Des devises virtuelles comme l'ether, le ripple ou le litecoin et surtout le dogecoin, ont été favorisées par les investisseurs. Sur un mois, celles-ci ont toutes surpassé la performance du bitcoin, qui a perdu 13,6%. L'ether a pris près de 30% sur la période, le litecoin 23%, le ripple 91% et le dogecoin 304%.

1.800
milliards de dollars
La capitalisation boursière de toutes les cryptomonnaies a reculé de près de 12% en quelques jours alors qu'elle avait récemment touché 2.200 milliards de dollars.

Toutefois, ce vendredi, toutes les cryptomonnaies accusent une sévère baisse de concert avec le bitcoin. La capitalisation boursière de l'ensemble des devises virtuelles est tombée aux alentours de 1.800 milliards de dollars alors qu'il y a quelques jours, elle avait atteint 2.200 milliards de dollars.

Des analystes estiment que la faiblesse du bitcoin reste passagère. "Je pense que nous pourrions revenir à 20.000 ou 30.000 dollars sur le bitcoin, ce qui serait une baisse de 50 %, mais la chose intéressante à propos du bitcoin est que nous avons déjà vu ce genre de baisses auparavant" a indiqué Scott Minerd, responsable des investissements chez Guggenheim Partners. Il a estimé que la cryptomonnaie était montée trop haut et trop vite récemment. "Avec sa forte progression sur le court terme, une correction majeure est inévitable" a-t-il ajouté. Cependant, il reste confiant sur la devise virtuelle à long terme, la prévoyant entre 400.000 et 600.000 dollars.

D'autres observateurs estiment toujours que le bitcoin se trouve dans une bulle, prête à éclater.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés