Le courtier en ligne DeGiro applique un taux négatif aux liquidités

Gijs Nagel, cofondateur de De Giro ©BELGAIMAGE

C'est une première: des petits investisseurs particuliers vont devoir payer pour leurs liquidités au-delà de 2.500 euros.

Le courtier en ligne néerlandais DeGiro, qui compte des milliers de clients belges, s'apprête à appliquer des taux négatifs sur les positions cash au-delà de 2.500 euros. C’est la première fois que des petits investisseurs particuliers devront payer pour leurs liquidités.

Un courtier en ligne, pas une banque!

Le casseur de prix DeGiro compensait jusqu’ici lui-même les taux négatifs sur les positions cash de ses clients, mais explique que ce n’est désormais plus tenable. DeGiro n'est pas une banque et verse quotidiennement les liquidités de ses clients à un fonds monétaire de Morgan Stanley ou de FundShare Fund Management.

Un fonds monétaire investit dans des titres de créance qualitatifs avec une échéance maximale de 60 jours. Mais en raison des taux d’intérêt négatifs du marché, ces fonds génèrent des rendements négatifs.

A partir du 15 novembreDeGiro répercutera ce coût sur ses clients. Le courtier ne supportera plus lui-même les coûts que pour les montants inférieurs à 2.500 euros.

Les clients de DeGiro sont donc les premières victimes de la politique de taux négatifs de la Banque centrale européenne (BCE). Le courtier néerlandais comptait à la fin juin quelque 417.681 comptes dans 18 pays européens, dont quelques milliers sont détenus par des Belges.

2.500
euros
Le seuil à partir duquel le courtier en ligne DeGiro appliquera des taux négatifs aux positions cash des clients particuliers.

Compensations

En compensation, DeGiro réduit les frais de courtage. La partie variable des tarifs diminuera ainsi de 0,008% à partir de février 2020. Une transaction sur Euronext Bruxelles coûte 2 euros + 0,03% du montant négocié. Pour un ordre de 5.000 euros, cela représente un coût de 3,5 euros.

DeGiro lance également un abonnement d’investissements. A partir du mois de mars, pour 2,5 euros par mois, les clients pourront négocier des actions américaines de façon illimitée, sans frais supplémentaire de transaction ou de connectivité. L’objectif est d’offrir ultérieurement cette possibilité pour d’autres marchés que Wall Street.

L’investisseur très actif, qui effectue de nombreuses transactions, peut encore échapper aux taux négatifs. Pour ceux qui dépensent plus de 350 euros en frais de transactions sur une période de 60 joursDeGiro compense les taux négatifs jusqu’à 100.000 euros.

Remboursement

Afin de ne pas surprendre les clients qui ne sont actifs que depuis peu et qui ont donc encore une somme importante sur leur compte, DeGiro remboursera exceptionnellement tous les montants supérieurs à 2.500 euros qui n’ont pas été utilisés pour des transactions depuis plus de deux mois.

Taux négatifs: la contagion

Reste maintenant à voir si d’autres sociétés de Bourse emboîteront le pas à  DeGiro.

De leur côté, les banques belges doivent légalement offrir un rendement de 0,11% (0,01% de taux de base et 0,1% de prime de fidélité) sur les comptes d’épargne réglementés. Les épargnants sont donc encore à l'abri des taux négatifs, mais pour combien de temps?

Certaines banques privées à l’étranger appliquent déjà des taux négatifs sur les dépôts importants des particuliers (100.000 euros).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés