Le palladium, symbole de la pénurie dans l'industrie

Umicore recycle des vieux catalyseurs de voiture pour récupérer du platine, du palladium et du rhodium. © Jerry De Brie

Le métal précieux brille en bourse depuis de nombreux mois. Et avec le redémarrage de la production automobile, il a encore de beaux jours devant lui.

L'optimisme affiché par Umicore pour l'exercice 2021 est en partie lié à la flambée des prix des métaux précieux. Prenez le palladium, qui est utilisé dans les smartphones mais également dans l'automobile comme revêtement pour les catalyseurs. Son cours a bondi de 17% depuis le début de l'année et de 78% après le krach boursier de mars 2020. Il évolue désormais autour de 2.900 dollars l'once. Du jamais vu.

 "C’est la convergence de plusieurs facteurs qui porte le palladium", explique Tai Wong, responsable des dérivés sur métaux chez BMO Capital Markets. "Fondamentalement, il y aura un déficit important cette année et les constructeurs automobiles doivent se réapprovisionner."

"Il n'y a rien d'autre que des vents favorables pour le palladium en ce moment. Avec une reprise économique mondiale en marche et l'augmentation prévue de la production automobile, quelles sont les chances que le cours du palladium diminue dans trois à quatre mois?"
Jay Tatum
Gestionnaire de portefeuille chez Valent Asset Management

Le marché du palladium est en déficit de production depuis plusieurs années et cela s'est aggravé avec les inondations dans certaines mines russes gérées par MMC Norilsk Nickel PJSC, le plus grand producteur mondial. Qui plus est, l'Europe et la Chine ont resserré leurs normes en matière de pollution automobile. Ce qui stimule la demande de métaux utilisés dans la fabrication de filtres.

Côté perspectives, les analystes s'attendent à ce que les constructeurs automobiles redémarrent leur production dans les mois à venir. "Il n'y a rien d'autre que des vents favorables pour le palladium en ce moment", résume Jay Tatum, gestionnaire de portefeuille chez Valent Asset Management. "Avec une reprise économique mondiale en marche et l'augmentation prévue de la production automobile, quelles sont les chances que le cours du palladium diminue dans trois à quatre mois?"

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés