Publicité

Le soufflé irlandais est retombé sur les marchés

L'aide européenne offerte à l'Irlande n'a finalement pas convaincu les investisseurs, l'estimant trop axée sur le court terme. Sans compter que les effets secondaires du sauvetage des banques irlandaises pourraient faire fuire des actionnaires trop susceptibles de devoir participer aux frais.

Les gains observés en matinée sur les marchés européens n'ont pas résisté à l'assimilation de l'effet d'annonce des mesures prises par le FMI et l'Union Europénne. Les investisseurs estiment en effet que ces mesures ne porteront que sur le court terme. Les marchés européens avaient pourtant salué en début de séance la décision de l'Irlande de demander de l'aide pour réduire son déficit public et le fait que l'Union européenne et le FMI aient répondu positivement à l'appel dès dimanche soir.

Par ailleurs, l'agence de notation Moody's a fait part de son sentiment négatif sur le sauvetage des banques irlandaises surtout quant aux retombées sur la note du pays. Selon Mood'ys, le programme d'aide transfère la problématique sur le secteur public au risque de creuser la dette souveraine. En outre, les inquiétudes sur les dettes souveraines "risquent simplement de se focaliser sur le prochain maillon faible à la périphérie de la zone euro".

Dans ce contexte, l'indice DJ Stoxx 600 s'est tassé de 0,65 % à 267,74 points. Les valeurs automobiles ont signé la meilleure progression sectorielle en Europe malgré des gains réduits à 0,83 % pour l'indice DJ Stoxx 600 de référence. Le compartiment a profité  de commentaires positifs de BofA Merrill Lynch Global Research sur le secteur. Le courtier a notamment relevé son objectif de cours sur Renault à 60 euros contre 55 euros et a repris le suivi de Volkswagen et Porsche à "acheter".


Le compartiment des actions liées aux banques a évidemment décrit le plus important recul en Europe
, l'indice Stoxx 600 de référence perdant 2,01 %. Les banques, reposant sur d'importants volumes d'obligations, évoluent pour l'instant au gré du cours des obligations dites périphériques. Les investisseurs se montrent particulièrement prudents quant aux banques de l'Irlande, de la Grèce et de l'Espagne. Bank of Ireland plonge ainsi de 17 % à la Bourse de Londres. Royal Bank of Scotland, qui a une forte exposition à l'Irlande, lâche 3,50 %.

Dans le cadre du plan d'aide à Dublin, les porteurs d'obligations des banques irlandaises sont susceptibles d'endosser une partie de la facture via une restructuration de la dette. Il se pourrait qu'une partie des obligations soit transformée en actions, au risque de diluer considérablement le nombre d'actionnaires.

À Paris, le CAC 40 a corrigé de 1,07 % à 3.818,89 points. À Londres, le Footsie a corrigé de 0,91 à 5.680,83 points. À Amsterdam, l'AEX a corrigé de 0,63 % à 342,42 points. Un temps dans le vert, le Dax a corrigé de0,31 % à 6.822,05 points.

A Bruxelles, l'indice Bel 20 s'est déprécié de 0,81 % à 2.643,35 points. Sur les vingt valeurs composant l'indice, 5 valeurs ont pointé en baisse, les financières les premières. Ageas a perd 3,88 % à 2,06 euros, KBC a suivi avec des pertes de 2,17 % à 29,56 euros et Dexia a relâché 2,12 % à 3,00 euros. Hors Bel 20, MDxHealth a bondi de 7,79 % à 1,66 euros, après avoir gagné plus de 13 % en matinée. Thenergo s'est démarqué en flambant de 19,77 %, dépassant le seuil symbolique de 1 euro (1,03). 

Par ailleurs la semaine sera marquée par la publication mercredi de l’indice Ifo mesurant le moral des chefs d’entreprises en Allemagne pour le mois de novembre. Le calendrier macroéconomique est plus allégé à Wall Street, avec un jour férié jeudi, pour célébrer Thanksgiving, suivi d'une séance écourtée le vendredi. Mardi sera publié la deuxième estimation de la croissance américaine au troisième trimestre.


STATISTIQUES

UE
La confiance du consommateur au sein de la zone euro et de l'Union Européenne s'est améliorée en novembre, selon les chiffres de la Commission Européenne publiés lundi. L'indice mesurant le sentiment des consommateurs dans les 16 pays utilisant l'euro est remonté à -9,5 contre -10,9 (révisé de -11,1) en octobre. A l'échelle plus vaste de l'Union européenne, l'indice est passé à -11,1 en novembre, contre -11,5 le mois précédent.


VALEURS A SUIVRE


UMICORE
La Banque Degroof a relevé son objectif de cours sur la valeur à 40 euros contre 35 euros avant. L'avis reste à "conserver".

AGFA-GEVAERT

La Banque européenne d'investissement (BEI) a prêté 130 millions d'euros à Agfa-Gevaert. L'objectif est de permettre au groupe d'imagerie de financer des projets de R&D d'Agfa dans l'imagerie médicale. Ce prêt sera remboursable en sept ans. Agfa est actuellement aux prises avec une diversification de ses sources de financement. Le groupe a d'ailleurs récemment annoncé une augmentation de capital de 140 millions d'euros, une somme que le groupe entend attribuer à des projets d'expansion et à un renforcement de sa structure bilantaire.

D'IETEREN

ABN Amro a rehaussé son objectif de cours à 500 euros, contre 465 précédemment. La recommandation est restée à l'achat.

LUXEMPART
La Banque Degroof a relevé son avis sur la valeur à "conserver" contre "accumuler" avant.

VAN DE VELDE
La Banque Degroof a relevé son objectif de cours sur la valeur à 43 euros contre 36 euros avant. L'avis reste à accumuler.

SAPEC
Sapec pense clôturer 2010 dans le vert. "La progression des résultats en protection et nutrition de la plante, la reprise sensible observée dans l'activité de la distribution des produits agro-alimentaires et le bon résultat pour le métier des produits industriels chimiques et environnement, nous amènent à prévoir une amélioration sensible des résultats pour l"ensemble des activités traditionnelles", indique le groupe Sapec.
Par contre, en énergie renouvelable, dont les actifs et passifs sont repris au bilan dans la rubrique " détenus en vue de la vente ", les coûts financiers liés au financement de la participation de Sapec dans ce secteur continueront à peser sur le compte de résultat en 2010. Néanmoins, en l'absence d'éléments extraordinaires, le résultat récurrent pour l´ensemble de l´année 2010 devra être positif.

MDxHealth
MDxHealth, l'ancien OncoMethylome Sciences, a attribué des licences à Predictive Bioscienses pour des applications concernant le diagnostic du cancer de la vessie. Predictive Bioscienses a ainsi reçu des droits exclusifs pour l'usage d'un certain nombre de DNA-Biomarqueurs pour les Etats-Unis. En échange, MDxHealth recevra des royalties sur les ventes. Le montant de l'opération n'a pas été divulgué.

FLORIDIENNE
La société de participations Floridienne a indiqué dans une déclaration intermédiaire sur ses résultats au 30 septembre, que ses résultats 2010 seraient en progression. Pour l’exercice en cours, le groupe s’attend à un "résultat 2010 en forte croissance", a-t-elle déclaré dans un communiqué de presse. Le groupe table sur des volumes, un chiffre d’affaires et un résultat en hausse malgré des coûts importants liés à son développement dans le secteur de l’énergie solaire.

SPADEL
Le chiffre d’affaires net du groupe a régressé de 1,6% au troisième trimestre 2010, en raison d'un recul des volumes vendus. Son résultat d'exploitation cumulé affiche un recul de 11%, en raison d'investissements industriels et commerciaux, et d'une hausse des coûts d’approvisionnement en matière PET. Pour l'année entière, Spadel table sur un résultat opérationnel récurrent inférieur à celui de 2009.

ATENOR
Le développeur immobilier a indiqué que ses résultats 2010 devraient être "proches de l’équilibre, voire légèrement négatifs" par rapport à l’exercice 2009. Le groupe par ailleurs annoncé l'acquisition d'un immeuble de 17.000 m² au coin de la rue Belliard et de Trèves.
- La Banque Degroof a réduit son objectif de cours sur la valeur à 37 euros contre 39 euros avant. L'avis passe à "conserver" contre "accumuler" avant.

EPIQ
- Offre de rachat par Elex à 1,75 euro par action. L’offre court jusqu’au 3 décembre.

WAREHOUSES ESTATES BELGIUM
- Augmentation de capital avec droit de préférence. L’offre court jusqu’au 1er décembre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés