Publicité
Publicité

Le taux belge à 2% a des conséquences pour les investisseurs

Le franchissement du seuil symbolique des 2% sur les obligations de belges à dix ans pourrait faire réfléchir certains investisseurs, estiment les économistes.