Les 5 actions préférées de Laurence De Munter

©Tim Dirven

Laurence De Munter est membre du comité d’investissement de Stevens & De Munter. Ses 5 actions préférées sont Deutsche Telecom, Microsoft, Sanofi, SAP et Umicore.

1. Deutsche Telekom

Deutsche Telekom (DT)  investit de manière substantielle dans les infrastructures: des tours 5G aux câbles en fibre optique, car la demande de communication ne fera qu’augmenter au cours des années à venir. DT est le leader européen de la 5 G et souhaite conquérir la place de numéro un aux États-Unis suite à la fusion de T-Mobile USA avec Sprint. Grâce à son focus sur la digitalisation et les économies de coûts, l’entreprise – détenue par l’État allemand à hauteur de 30% – affiche une hausse de son bénéfice net de 78% en 2019. DT se montre également ambitieuse en matière de durabilité. Elle souhaite par exemple consommer uniquement de l’énergie verte d’ici 2021 et réduire de 90% ses émissions de CO2 à l’horizon 2030.

2. Microsoft

Avec ses logiciels Office et Windows, Microsoft  bénéficie de facto d’une position de monopole. L’entreprise occupe également la première place sur le segment du Cloud, avec ses 56 centres de données, par ailleurs très rentables. Microsoft continue à commercialiser de nouveaux produits, comme Dynamics 365 pour l’Intelligence Artificielle et Azure Sentinel pour la cybersécurité. LinkedIn affiche également d’excellents résultats avec ses 645 millions de membres et une hausse du chiffre d’affaires de 24% sur base trimestrielle. Microsoft se montre encore plus ambitieuse sur le plan de la durabilité. Non seulement elle souhaite être négative en carbone d’ici 2030, mais également compenser ses émissions de CO2 depuis sa création en 1975.

3. Sanofi

Sanofi  distribue un généreux dividende et recèle un potentiel de croissance important. L’entreprise travaille par exemple au développement d’un vaccin contre le coronavirus, après avoir mis au point un vaccin contre le SRAS. Son nouveau médicament Dupixent, contre l’eczéma et peut-être aussi contre l’asthme, affiche un chiffre d’affaires de 2,7 milliards d’euros en seulement deux ans. De plus, Sanofi souhaite davantage se concentrer sur l’oncologie suite à la reprise de Synthorix, une entreprise américaine de biotech spécialisée en immunothérapie. Last but not least, Sanofi compte introduire en bourse son département d’ingrédients médicaux d’ici 2022 pour créer un acteur 100% européen, car aujourd’hui, 60% de ces ingrédients sont importés d’Asie.

4. SAP

Les progiciels SAP  sont utilisés par 440.000 entreprises dans le monde entier. Le nombre de clients de son système ERP, S/4HANA, a doublé en deux ans, et comprend notamment 80% des entreprises du DAX (indice boursier des principales entreprises allemandes, NDLR). Le chiffre d’affaires réalisé grâce aux activités du Cloud affiche une hausse de 39% en 2019 et Jennifer Morgan, co-CEO, s’attend à une nouvelle hausse. Le chiffre d’affaires de SAP est très prévisible, ce qui lui permet d’établir des pronostics relativement précis pour 70% de son chiffre d’affaires. De fait, lorsqu’une entreprise a adopté le système SAP, il lui est très difficile de changer de fournisseur. SAP est par ailleurs très centré sur l’ESG: l’entreprise souhaite que son management compte au moins 30% de femmes dans les deux ans et être neutre en carbone dans cinq ans.

5. Umicore

Umicore  se lance à fond sur le "verdissement" du parc automobile grâce à ses catalyseurs pour voitures à essence capables de réduire les émissions, et ses matériaux pour cathodes qui améliorent les performances des moteurs électriques. Umicore a signé des contrats stratégiques portant sur la livraison de ses matériaux pour cathodes à LG Chem et Samsung SDI. Umicore occupe également une position enviable dans le recyclage des batteries automobiles, un secteur où l’on estime que d’ici 2026 la demande sera 10 fois supérieure à l’offre actuelle en raison du nombre croissant de voitures électriques. Nous voyons d’importantes possibilités de croissance à long terme pour Umicore.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés