Les 5 actions préférées de Rob Siegersma

©rv

Rob Siegersma est gestionnaire de fonds chez Merit Capital. Ses cinq actions préférées du moment sont Nvidia, DraftKings, Ozon, GDS et HDFC Bank.

Rob Siegersma, gestionnaire de fonds chez Merit Capital, précise: "Nous avons à nouveau opté pour des actions qui, selon nous, réaliseront une forte croissance du bénéfice par action dans les prochaines années". Voici sa sélection.

Nvidia

Les Graphic Processing Units de Nvidia sont très appréciées par les gamers, les mineurs de cryptodevises et les gestionnaires de centres de données pour leur énorme capacité de calcul. La nouvelle architecture Ampere est 20 fois plus puissante que la précédente. Avec une part de 77% du marché GPU, Nvidia devrait poursuivre sa forte croissance au cours des années à venir grâce aux développements positifs dans le gaming, l’e-sport et le minage de cryptodevises (48% du chiffre d’affaires). La principale opportunité se situe cependant sur le marché des centres de données et de l’intelligence artificielle (40% du chiffre d’affaires). Avec l’acquisition de Mellanox en avril 2020 et d’ARM en septembre 2020, Nvidia bénéficie d’une position enviable et devrait pouvoir continuer à profiter des importants investissements nécessaires dans ce secteur en forte croissance. La pénurie de puces électroniques dans l’industrie automobile (5% du chiffre d’affaires) devrait également contribuer à améliorer ses résultats.

DraftKings

DraftKings est actif dans le secteur en forte croissance des jeux d’argent et des paris sportifs en ligne. Depuis 2018, 21 États américains permettent à des sociétés commerciales de proposer des paris sportifs. DraftKings est aujourd’hui actif dans 10 États qui représentent 20% de la population américaine. Aux États-Unis, les paris en ligne ne représentent que 3% du marché. Daily Fantasy Sports est le troisième pilier de l’entreprise. Dans huit pays et 15 sports, les joueurs peuvent constituer eux-mêmes une équipe sur laquelle ils peuvent miser. Les résultats des joueurs dans les vraies compétitions déterminent les gains. Au cours du troisième trimestre 2020, le nombre de joueurs uniques par mois a augmenté de 64% pour atteindre 1 million. La marque, la qualité de la plate-forme et la technologie devraient contribuer à multiplier le chiffre d’affaires par cinq au cours des cinq prochaines années. Le joueur de basket Michael Jordan est actionnaire et conseiller spécial du Conseil d’administration.

Ozon

Selon les prévisions, le marché russe du commerce en ligne devrait augmenter de 25% au cours des cinq prochaines années. Avec 113 millions d’internautes, la Russie compte le plus grand nombre d’utilisateurs d’internet en Europe. La petitesse relative de la part de marché (6%) des achats en ligne pourrait doubler, voire quadrupler pour atteindre le niveau des États-Unis et de la Chine. Sur un marché encore fragmenté, nous voyons de belles opportunités pour Ozon , la plate-forme la plus connue de commerce en ligne russe. Grâce au modèle d’exploitation d’Ozon, de plus en plus de tiers vendent leurs produits via la plate-forme. La part de ces commerçants est passée de 4% en 2019 à 24% en 2020. L’offre de produits et la clientèle augmentent donc naturellement sans que l’entreprise ne doive réaliser d’importants investissements. Ozon peut ainsi capitaliser sur son réseau de distribution – le plus grand du pays – qui est capable de livrer les produits en moins de 24 heures à plus de 40% de la population.

GDS

Le cloud n’est pas sur un petit nuage. La forte tendance à déplacer de plus en plus d’activités vers le cloud nécessite d’importants investissements dans des actifs tangibles. GDS développe et gère précisément les centres de données dans les grandes villes chinoises. Ses clients sont des fournisseurs de services de cloud, des sociétés internet, des institutions financières et des fournisseurs de services de télécommunication. Alibaba, Tencent et Baidu sont les principaux clients de la première heure. Ces dernières années, Azure, JD.com, Huawei, AWS, Oppo et ByteDance sont venus s’ajouter. La transformation digitale des grandes sociétés chinoises est la garantie d’une forte croissance dans les années à venir. Les contrats à long terme garantissent par ailleurs une grande prévisibilité et la pérennité des flux de trésorerie.

HDFC Bank

Le 1er février 2021, les autorités indiennes ont annoncé un programme d’investissement national de 480 milliards de dollars entre avril 2021 et mars 2022. Ce montant est 14% supérieur aux attentes et devrait donner un coup de pouce à la croissance économique. Le secteur financier indien dispose d’un énorme potentiel de croissance. Grâce à son important réseau (5.400 agences dans 2.800 villes), HDFC Bank pourra en profiter. L’impressionnante plate-forme technologique mise en place par HDFC en collaboration avec Google lui permet de gagner de nouvelles parts de marché. En tant que leader du marché des cartes de crédit, HDFC s’attend à doubler le nombre de cartes au cours des trois prochaines années. Nous nous attendons également à ce que la banque continue à se développer à un rythme soutenu et réalise des marges bénéficiaires plus que confortables.

Vous pouvez aussi consulter, ci-dessous, le retour sur la performance de la précédente sélection de Rob Siegersma, datée du 22 février 2020.

©Mediafin

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés