Les 5 actions préférées Willem de Vlugt et Charles Estourgie

Willem De Vlugt (à gauche) et Charles Estourgie sont gestionnaires chez EValuation Capital Management. ©Sofie Van Hoof

Willem De Vlugt et Charles Estourgie sont gestionnaires chez Evaluation Management Capital. Leurs cinq actions préférées sont D'Ieteren, TeamViewer, BESI, Cancom et Alfen.

D’Ieteren

Carglass (Belron) représente de loin la principale activité de D’Ieteren . Le groupe est également actif en tant qu’importateur et distributeur pour le groupe Volkswagen en Belgique. Carglass affiche une forte croissance qui s’explique en partie par l’émergence des vitrages automobiles ADAS (vitrages équipés de caméras et de capteurs).

Le remplacement de ces vitrages assure des marges confortables, qui se justifient non seulement par la complexité, mais aussi par le prix élevé du produit. Les perspectives pour les prochaines années sont positives, étant donné que les vitrages ADAS équiperont de série les nouvelles voitures.

Parallèlement, D’Ieteren bénéficie d’une abondante trésorerie qui peut être mobilisée pour des acquisitions, le paiement du dividende et le rachat d’actions propres.

TeamViewer

Le logiciel de TeamViewer permet de se connecter à distance à des ordinateurs, serveurs et autres appareils via une connexion sécurisée. Il est notamment utilisé par les fournisseurs de services IT qui peuvent ainsi aider leurs collaborateurs et leurs clients à distance et ce, en toute sécurité. Pour un forfait mensuel relativement modeste, les clients peuvent donc nettement améliorer leur productivité.

La force de TeamViewer, c’est qu’il ne dépend pas d’une plate-forme tierce et que chaque appareil peut être connecté à sa propre plate-forme TeamViewer.

BESI

BESI ne fabrique pas des puces électroniques, mais développe et assemble des machines sophistiquées permettant de les emballer – une activité connue sous le nom de "back-end" dans l’industrie des semi-conducteurs. Les puces deviennent de plus en plus complexes, avec des applications pour les images en 3D, la reconnaissance faciale, l’électronique automobile, la 5G, les serveurs de type Cloud et les ordinateurs à haute performance.

Après une période difficile, les clients de BESI se situent à la veille d’un cycle d’investissement, qui pourrait augmenter sensiblement le chiffre d’affaires du groupe. Grâce à la croissance structurelle de ses marchés importants, l’entreprise s’attend à une hausse de près de 30% de ses ventes par rapport au précédent pic du cycle.

Cancom

Cancom est une des plus grandes entreprises allemandes de systèmes informatiques qui s’adresse essentiellement aux PME. L’entreprise se concentre de plus en plus sur l’offre de solutions Cloud via son propre logiciel (AHP Enterprise Cloud). Ces services non seulement génèrent des marges confortables, mais assurent également des revenus prévisibles grâce au système par abonnement.

Après d’importants investissements dans son produit Cloud, la croissance affichée par l’entreprise devrait s’accompagner de substantiels cash flows. Par ailleurs, la bonne santé financière de Cancom devrait lui permettre de financer des acquisitions.

Alfen

©DB613004

Alfen est actif dans trois domaines d’activités: réseaux intelligents (réseaux électriques et stations de transformation), systèmes de stockage d’énergie (batteries) et bornes de charge EV (pour voitures électriques). Grâce cette diversification, Alfen peut offrir à ses clients des solutions complètes pour le chargement, le stockage et la distribution décentralisée d’énergie. Une de ses forces réside dans son logiciel maison qui permet d’intégrer le matériel aux activités des clients.

Alfen est leader du marché au Benelux, a étendu ses activités en Scandinavie, et plus récemment en France et en Allemagne. L’entreprise se situe au cœur du " sweet spot " de la transition énergétique et devrait afficher une forte hausse de son chiffre d’affaires et de son bénéfice au cours des prochaines années.

Retour sur la performance

Willem De Vlugt et Charles Estourgie, d’Evaluation Management Capital, sont spécialisés dans les petites capitalisations dans le Benelux et en Allemagne.

Leur dernière recommandation remonte au 11 mars 2019. Leur sélection a délivré un gain moyen de 3%, à l'exclusion des dividendes. Durant la même période, l'indice Stoxx 600 a gagné 4%.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés