Les 50 actions à suivre en 2020

©AFP

Vous cherchez des actions étrangères dans lesquelles investir l'année prochaine? Les analystes de Bloomberg Intelligence ont fait une liste de 50 sociétés établies aux États-Unis, en Europe et en Asie qui feront parler d'elles en 2020.

La fin de l'année approche à grand pas et vous n'avez pas encore de stratégie d'investissement pour 2020? Pas de panique. Les analystes de Bloomberg Intelligence - qui suivent environ 2.000 valeurs dans le monde - ont établi une liste des titres à surveiller l'année prochaine. Que ce soit pour une bonne ou une mauvaise raison. Ils pointent notamment des sociétés qui seraient sur le point de lancer un nouveau produit ou service à haut potentiel (blockbuster), mais aussi celles qui sont confrontées à des défis inhabituels.

Rallye Boursier

L’Echo lance une nouvelle édition de son concours, le Rallye Boursier. Venez y participer entre le 18 novembre et le 24 janvier et tentez de remporter un des nombreux prix. Inscrivez-vous sur www.rallyeboursier.be.

  • Aegon (ISIN: NL0000303709) - Finance

"L'arrivée de Lard Friese en tant que nouveau CEO pourra-t-elle inverser la situation de l'assureur néerlandais, dont l'action a sous-performé ces dix dernières années", se demande l'analyste Charles Graham

  • AIA (ISIN: HK0000069689) - Finance

"L'assureur hongkongais prévoit de se déployer en Chine l'année prochaine, souligne l'analyste Steven Lam. Et si les troubles à Hong Kong pèsent sur les ventes, le vaste réseau pan-asiatique de la société devrait permettre à AIA Group de réaliser une croissance à deux chiffres pour ces nouvelles activités".

  • AIG (ISIN: US0268747849) - Finance

"American International Group est devenu un assureur discipliné dans le non-vie. Le directeur général Brian Duperreault, spécialiste du redressement, est en train de changer avec succès la culture et les opérations d’AIG. Les résultats stellaires de 2019 devraient s'accélérer jusqu'en 2020", indique l'analyste Matthew Palazola.

  • Altice Europe (ISIN: NL0011333752) - Média

"Les améliorations apportées au réseau et aux services d’Altice Europe augmentent les chances d’une reprise soutenue en 2020, marquant une rupture avec les précédents faux pas des dirigeants, signale l'analyste Erhan Gurses. En réduisant sa dette record et en augmentant son Ebitda, la société vise à atteindre ses objectifs de levier financier et, lorsqu'elle les aura atteints, elle commencera à racheter des actions".

  • Anta Sports (ISIN: KYG040111059) - Vêtements

"La plus grande entreprise chinoise de vêtements de sport devrait rivaliser d’ici trois ans avec les parts de marché détenues par Nike et Adidas dans son pays d’origine, estime l'analyste Catherien Lim. Anta Sports Products accélérera son expansion en Chine avant les Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Beijing. Et l'investissement de 100 millions de dollars de Chip Wilson, fondateur de Lululemon Athletica, annoncé en juin, stimulera sa croissance mondiale".

  • AstraZeneca (ISIN: GB0009895292) - Santé

"Les différents succès des essais cliniques sur les médicaments d’AstraZeneca se traduiront par une croissance du chiffre d’affaires et du bénéfice par action (BPA) qui surpassera tous ses grands partenaires du secteur pharmaceutique", souligne l'analyste Sam Fazeli

  • AT&T (ISIN: US00206R1023) - Média

"Avec l'intégration de Time Warner, AT&T devrait bénéficier d’une augmentation de son chiffre d’affaires et de sa trésorerie en monétisant le contenu de Time Warner sur son vaste réseau de distribution. Les opportunités de croissance à long terme découlant du lancement de nouveaux services de contenu et de l’augmentation de ses revenus publicitaires numériques sont considérables", salue l'analyste John Butler.

  • Bayer (ISIN: DE000BAY0017) - Industrie

"L'acquisition de Monsanto en 2006, pour 63 milliards de dollars, a non seulement aliéné les investisseurs, mais a également exposé Bayer AG à une vague de litiges apparemment sans fin liée à l'herbicide Roundup. Les actionnaires activistes s'interrogent toujours sur la logique de cet accord. Une scission peut aider à rétablir la valeur et à répondre aux préoccupations des actionnaires", juge l'analyste Christopher Perrella.

  • Beyond Meat (ISIN: US08862E1091) - Alimentation

"Les hamburgers à base de plantes permettent à Beyond Meat de concurrencer directement l'industrie de la viande, valorisée à 1.400 milliards de dollars, souligne l'analyste Jennifer Bartashus. La société peut défendre son avance dans les hamburgers et les viandes réfrigérés contre les nouveaux venus, en supposant qu'elle continue à se concentrer sur l'innovation et la capacité de production. La rentabilité à l'horizon 2021 est à sa portée."

  • BT (ISIN: GB0030913577) - Télécommunication

"Son CEO Philip Jansen doit mettre un terme à la baisse des ventes et réussir une transformation coûteuse du modèle d’exploitation de l'entreprise afin d’éviter une réduction du dividende. Les baisses de prix réglementées, les paiements de pension et les investissements dans la 5G peuvent empêcher la société d’améliorer ses flux de trésorerie", prévient l'analyste Matthew Bloxham.

  • CD Projekt (ISIN: PLOPTTC00011) - Technologie

"Le plus grand fabricant de jeux vidéo de Pologne pourrait battre les prévisions de ventes des analystes pour 2020 avec la sortie en avril de son jeu très attendu, Cyberpunk 2077. Il pourrait vendre 20 millions d’unités au cours de la première année", estime l'analyste Matthew Kanterman.

  • Cellnex (ISIN: ES0105066007) - Télécommunications

"Grâce à de récentes acquisitions en France, en Italie, en Suisse et au Royaume-Uni, Cellnex Telecom devrait plus que doubler son chiffre d'affaires à l'horizon 2023", pense l'analyste John Davies, qui évoque de "potentiels acheteurs".

  • China Evergrande (ISIN: KYG2119W1069) - Finance

"Le promoteur immobilier pourrait ne pas tenir sa promesse de réduire sa dette de 114 milliards de dollars et faire face à plusieurs années de pertes liées à la baisse des ventes de maisons et à une augmentation de la production de véhicules électriques. L'entreprise souhaite en effet devenir le fabricant numéro un mondial de voitures électriques d'ici 2025", explique l'analyste Kristy Hung.

  • Constellation Brands (ISIN: US21036P2074) - Boisson

"L’accent mis sur les bières importées augmente les chances de Constellation Brands de continuer à surpasser ses concurrents. Avec une réduction de sa dette plus rapide que prévu après la vente de 1,7 milliard de dollars de marques de vin, la société pourrait étendre ses activités liées au cannabis au-delà de sa participation de 36,6% dans Canopy Growth", prévoit l'analyste Hoai Ngo.

  • Contemporary Amperex (ISIN: CNE100003662) - Technologie

"Des politiques nationales favorables aux véhicules chargés avec des batteries à haute densité devraient constituer un avantage pour la croissance de ce fabricant de batteries en Chine", pointe l'analyste Steve Man, qui souligne également la technologie de pointe et les ressources en recherche et développement (R&D) de l'entreprise.

  • Cree (ISIN: US2254471012) - Industrie

"Le récent déclin de Cree, provoqué par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ainsi que l’interdiction de traiter avec Huawei Technologies, ne devrait pas compromettre le potentiel de ce fabricant d’éclairage à LED dans les véhicules électriques et les infrastructures 5G. La société prévoit de dépenser 1 milliard de dollars pour accroître ses capacités d'ici 2024, bien que les marchés finaux valent cinq fois plus", estime l'analyste Jawahar Hingorani.

  • CVS Health (ISIN: US1266501006) - Santé

"Après sa fusion avec Aetna, la société se positionne pour répondre davantage aux besoins de santé des États-Unis. La vision de la direction est centrée sur la réorganisation de son empreinte commerciale et sur l’amélioration de sa productivité, ce qui se traduira par une croissance du bénéfice par action (BPA) à deux chiffres d’ici 2022", prévoit l'analyste Jonathan Palmer.

  • Daiichi Sankyo (ISIN: JP3475350009) - Santé

"Le médicament DS-8201 de Daiichi Sankyo pourrait être un traitement décisif pour les patientes atteintes d'un cancer du sein présentant de faibles niveaux de protéine HER2. Si le médicament est approuvé et commercialisé début de 2020 comme prévu, les ventes pourraient finalement dépasser les 12 milliards de dollars d'ici 10 ans", s'attend l'analyste Caroline Stewart.

  • Enterprise Products (ISIN: US2937921078) - Energie

"Enterprise Products Partners a un carnet de commandes et des flux de trésorerie importants qui lui permettront de maintenir son leadership sur le marché des infrastructures pétrolières et gazières de moyenne altitude sur la côte du Golfe. La dette gérable de la société, ses perspectives de croissance et ses relations simplifiées avec son partenaire général sont sous-appréciées. Son dividende reste plus sûr que ceux de ses pairs", affirme l'analyste Michael Kay.

  • Facebook (ISIN: US30303M1027) - Technologie

"Les prévisions de croissance des revenus de Facebook pour 2020 sont marquées par des préoccupations réglementaires. Mais le mix entre attentes faibles, comparaisons de croissance plus faciles et nouvelles activités en plein boom pourrait générer des résultats meilleurs que prévu", indique l'analyste Jitendra Waral.

  • Fiat Chrysler (ISIN: NL0010877643) - Automobile

PSA (Citroën, Peugeot, Opel) et Fiat Chrysler ont officialisé fin octobre leur projet de fusion. Les deux entreprises ont évalué à 3,7 milliards d'euros les synergies annuelles générées par leur rapprochement, pour une société dont le chiffre d'affaires consolidé est évalué à 170 milliards d'euros.

  • Global Payments (ISIN: US37940X1028) - Finance

"Global Payments peut dépasser ses objectifs de profit pour Total System Services, récemment acquis. L’achat n’a pas alourdi son bilan et les objectifs de la société en matière de revenus et de coûts sont conservateurs", pense l'analyste David Ritter.

  • Goodman Group (ISIN: AU000000GMG2) - Finance

"La fortune du groupe Goodman a augmenté, la vente en ligne répondant à la demande des locataires de centres de distribution centralisés. Cela a intensifié son développement, avec une plate-forme de gestion de fonds externes de 31 milliards de dollars, permettant ainsi une croissance des revenus tirés des commissions tout en déployant moins de capital", souligne l'analyste Mohsen Crofts

  • Johnson & Johnson (ISIN: US4781601046) - Santé

"Bon nombre des 15.000 actions en justice intentées contre Johnson & Johnson, alléguant que ses produits à base de talc étaient à l'origine d'un cancer et/ou du mésothéliome, pourraient être réglées par des décisions attendues au premier semestre 2020", croit savoir l'analyste Holly Froum.

  • Just Eat (ISIN: GB00BKX5CN86) - Technologie

"Le secteur de la distribution alimentaire se consolidera encore l’an prochain. Une fusion de Just Eat Plc et de Takeaway.com NV créerait la plus grande entreprise de livraison de restaurants en ligne en dehors de la Chine. Le leadership combiné sur des marchés clés en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni devrait l’aider à se défendre contre Uber Eats et Deliveroo", juge l'analyste Diana Gomes.

  • Keyence (ISIN: JP3236200006) - Technologie

"Une marge d’exploitation de plus de 50% maintient Keyence dans une position de leader. Ses logiciels et outils d’apprentissage automatique destinés à soutenir les opérations des usines et les stratégies marketing des clients devraient décoller", indique l'analyste Yukihiro Kumagai.

  • Kraft Heinz (ISIN: US5007541064) - Alimentation

"La question pour Kraft Heinz est de savoir si son nouveau directeur général, Miguel Patricio, peut corriger les fondamentaux de la société dans un secteur qui peine à réinventer les marques de consommation emblématiques pour rester pertinent", avertit l'analyste Jennifer Bartashus.

  • Lululemon Athletica (ISIN: US5500211090) - Vêtements

"Les prévisions de Lululemon Athletica en matière de croissance des bénéfices, alimentés par l’augmentation des marges et des ventes auprès des adolescents, pourrait sous-estimer son potentiel dans les domaines des soins personnels, de la vente expérimentale et des chaussures", déclare l'analyste Poonam Goyal.

  • Motorola (ISIN: US6200763075) - Technologie

"Motorola Solutions peut capitaliser sur l'interdiction américaine d'acheter du matériel vidéo chinois. Son évolution en tant que fournisseur de logiciels et de services ne fait que commencer", signale l'analyste Woo Jin Ho.

  • MPLX (ISIN: US55336V1008) - Energie

"L'actionnaire activiste Elliott Management fait pression en faveur d’une scission. Cela devrait accélérer les ventes d’actifs et d’autres mesures visant à améliorer les rendements de la société, à réduire l’effet de levier et à accroître la liquidité des actions en 2020", indique l'analyste Fernando Valle.

  • Netflix (ISIN: US64110L1061) - Média

"Après des années de domination dans le streaming vidéo, Netflix fait face à de nouvelles menaces (Walt Disney et Apple). Cependant, la société peut toujours prospérer dans un domaine surpeuplé. La pression exercée pour améliorer sa rentabilité pourrait l'amener à augmenter les tarifs de ses 151 millions de clients", prévient l'analyste Geetha Ranganathan.

  • Nidec (ISIN: JP3734800000) - Technologie

"Des réglementations environnementales plus strictes et l'adoption de moteurs à haute efficacité et de systèmes de contrôle pour véhicules électriques devraient générer une croissance significative des bénéfices pour Nidec. La société de technologie japonaise bénéficie d'une structure de coûts fixes allégée et d'une puissance accrue dans les équipements industriels et les appareils ménagers", souligne l'analyste Masahiro Wakasugi.

  • Nutanix (ISIN: US67059N1081) - Technologie

"Les ventes de Nutanix en 2020 pourraient confirmer l'ampleur du marché pour son modèle de type cloud public et les spéculations sur une éventuelle prise de contrôle", résume l'analyste Anand Srinivasan.

  • OMW (ISIN: AT0000743059) - Energie

"Sauf en cas de baisse inattendue des prix du pétrole brut, OMV a la capacité de poursuivre une expansion agressive, de dépasser les prévisions de bénéfices et d'augmenter son dividende. La vision et la stratégie claires de son CEO, Rainer Seele, à l’égard de la compagnie pétrolière autrichienne pourraient ne pas encore être pleinement comprises", estime l'analyste Salih Yilmaz.

  • Pinduoduo (ISIN: US7223041028) - Technologie

"Avec 500 millions d'acheteurs actifs doublant leurs dépenses moyennes chaque trimestre, Pinduoduo, troisième plus grande plate-forme de commerce électronique en Chine, pourrait devenir rentable en 2020. Sa marge brute élevée est durable, les revenus publicitaires augmentant à mesure que de plus en plus de commerçants rejoignent rapidement son marché en expansion", juge l'analyste Vey-Sern Ling.

  • Ping An (ISIN: CNE1000003X6) - Finance

"Le focus de Ping An Insurance Group, quatrième plus grande société chinoise en termes de capitalisation, sur la construction d’une expertise en intelligence artificielle, en blockchain et en cloud computing restera son avantage par rapport aux institutions financières traditionnelles chinoises", affirme l'analyste Steven Lam.

  • Roku (ISIN: US77543R1023) - Media

"Les pièces sont en place pour permettre à Roku de conserver son avance aux États-Unis sur Apple TV et Amazon.com en 2020. L’agrégateur de contenu devrait tirer parti de l’explosion des déploiements de services de streaming, les consommateurs recherchant une plate-forme unique pour gérer leurs nombreux abonnements numériques", pense l'analyste Amine Bensaid.

  • SalMar (ISIN: NO0010310956) - Industrie

"La société est sur le point d’accroître ses bénéfices pour 2020, tirés par la croissance organique et les activités acquises en Islande, qui n’ont pas encore épuisé leur potentiel", prévient l'analyste Alvin Tai.

  • Samsung (ISIN: KR7005930003) - Technologie

"Des accusations de corruption contre le vice-président Jay Y. Lee pourraient forcer Samsung Electronics à renforcer son prochain programme de dividende et son programme de rachat d’actions pour soulager les investisseurs. Le leader du géant de la technologie sud-coréen dans la 5G et les téléphones pliables pourrait commencer à générer des bénéfices significatifs. Cependant, les tensions commerciales pourraient retarder sa reprise dynamique des marges des puces de mémoire vive", indique l'analyste Anthea Lai.

  • Schlumberger (ISIN: AN8068571086) - Energie

"L’année prochaine sera une année charnière pour Schlumberger. Le nouveau directeur général, Olivier Le Peuch, cherche à inverser la baisse de 73% du bénéfice par action (BPA) de la société depuis la chute du prix du pétrole en 2014-16. Tirer parti des capacités numériques et d’une nouvelle discipline en matière de capital pourraient améliorer les marges et le rendement, ce qui est absolument nécessaire pour soutenir un dividende supérieur au free cash-flow des quatre dernières années", signale l'analyste Scott Levine.

  • Siemens (ISIN: DE0007236101) - Industrie

"Si la division énergétique se concentrait sur les secteurs industriels, en particulier l’automatisation, cela pourrait revigorer les perspectives de bénéfices de Siemens et l’aider à acquérir une valorisation plus élevée en 2020", assure l'analyste Johnson Imode.

  • Standard Life Aberdeen (ISIN: GB00BF8Q6K64) - Finance

"Standard Life Aberdeen aura du mal à créer une entreprise mondiale de gestion d'actifs si les investisseurs continuent à retirer leurs fonds au rythme actuel. Un règlement d'arbitrage de 140 millions de livres sterling (180 millions de dollars) avec Lloyds Banking Group Plc a permis améliorer le rendement du fonds, mais ses activités principales de gestion d'actifs se contractent", avertit l'analyste Sarah Jane Mahmud.

  • T-Mobile (ISIN: US8725901040) - Télécommunications

"T-Mobile US. est sur le point de se transformer en 2020 - s'il obtient l'autorisation d'acquérir Sprint Corp. Si l'accord est bloqué par une action en justice intentée par 16 États et le district fédéral de Columbia, T-Mobile pourrait devoir revoir ses plans 5G", préviennent les analystes John Butler et Jennifer Rie.

  • Toyota (ISIN: US8923313071) - Automobile

"Toyota Motor n'est plus seulement un constructeur automobile. Le président Akio Toyoda, petit-fils du fondateur, dirige sa transformation rapide en une société de mobilité. Les avancées de Toyota sur le marché de la voiture connectée résultent d'une refonte complète de sa façon de faire des affaires et de la création d'alliances complémentaires", souligne l'analyste Tatsuo Yoshida.

  • Travis Perkins (ISIN: GB0007739609) - Industrie

"Travis Perkins, le plus grand détaillant de produits de construction du Royaume-Uni, porte déjà les marques des faibles dépenses de rénovation au Royaume-Uni et traverse une année critique. Il saura si sa stratégie axée sur les commerçants, y compris les retombées de la chaîne de magasins de bricolage grand public Wickes, constitue la stratégie appropriée. Même les plans les mieux conçus peuvent être impactés par l’incertitude post-Brexit", craint l'analyste Eshan Toorabally.

  • Tullow Oil (ISIN: GB0001500809) - Energie

"Avec une dette réduite à un niveau confortable, Tullow Oil Plc est enfin en mesure d’accroître sa production et ses flux de trésorerie disponibles. Les deux projets centraux de la société au Ghana se portent bien, et de récentes découvertes majeures au large des côtes du Guyana ont établi une nouvelle plate-forme de croissance à grande échelle", salue l'analyste Will Hares.

  • Uber (ISIN: US90353T1007) - Technologie

"Un engagement plus important grâce à un regroupement d'offres et à la monétisation d'une base mensuelle de conducteurs actifs environ cinq fois supérieure à celle de Lyft devrait aider Uber Technologies à dépasser les attentes en matières de marge Ebitda pour 2020", pense l'analyste Mandeep Singh.

  • Volkswagen (ISIN: DE0007664039) - Automobile

"Volkswagen a une chance de laisser derrière lui le scandale des émissions de diesel et de devenir le principal constructeur de voitures électriques. L’Id.3, dont les ventes commenceront à la mi-2020 au prix de 30 000 dollars environ, permettra de concurrencer le modèle 3 de Tesla", juge l'analyste Michael Dean.

  • Wharf Reic (ISIN: KYG9593A1040) - Finance

"Les troubles politiques et sociaux à Hong Kong risquent de nuire aux bénéfices de Wharf Real Estate Investment, compte tenu de sa forte exposition au crédit-bail de luxe. Les dépenses dans les centres commerciaux du propriétaire - parmi les plus chers du monde - pourraient chuter en 2020 si le tourisme dérapait", prévient l'analyste Patrick Wong.

  • Zimmer Biomet (ISIN: US98956P1021) - Santé

"Des améliorations dans la qualité de la fabrication et un nouveau robot pour le remplacement du genou pourraient aider le fabricant de prothèses orthopédiques Zimmer Biomet Holdings à accélérer la croissance de ses ventes à plus de 2% pour la première fois depuis 2016, espère l'analyste Jason McGorman. Après des problèmes de production qui avaient impacté les marges bénéficiaires de 4 points de pourcentage de 2016 à 2018, la croissance des ventes devrait entraîner des gains de marge importants."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n