Les actionnaires du LSE veulent que la Bourse de Hong Kong offre davantage

©REUTERS

Si le Hong Kong Exchanges and Clearing veut convaincre les actionnaires du LSE d'apporter les actions à son OPA, elle doit relever le prix proposé, jugent certains détenteurs du capital de la Bourse de Londres.

Si le Hong Kong Exchanges and Clearing (HKEX), la Bourse de Hong Kong, veut réussir son offre publique d'acquisition (OPA) sur le London Stock Exchange (LSE) , elle va devoir au minimum proposer plus d'argent aux actionnaires, estiment plusieurs d'entre eux.

"Le conseil d'administration du LSE a donné une très grande liste de raisons pour lesquelles il n'est pas intéressé" par la demande en mariage de la Bourse de Hong Kong, et "l'une d'elle est le prix", a expliqué à l'AFP Iacopo Dalu, analyste chez le fonds d'investissement Janus Henderson, actionnaire du LSE.

"Le marché est déçu"

Le fonds Jupiter Financial Innovation, également actionnaire, n'a pour l'instant pas fermé la porte à la proposition de Hong Kong Stock Exchange, mais juge aussi le prix peu convaincant. "Je pense que le marché est déçu de la proportion cash", estime Guy de Blonay, gérant du fonds Jupiter Financial Innovation, interrogé par l'AFP. "Leur seule solution c'est d'améliorer leur offre."

Outre le problème du prix, les investisseurs sont dans l'ensemble favorables à l'acquisition de Refinitiv par le LSE, une opération bien avancée, et que la proposition du HKEX implique d'abandonner.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n