Les banques centrales baissent leur taux en série

©BLOOMBERG NEWS

La Nouvelle-Zélande et l'Inde ont réduit leur taux directeur plus que prévu. La Thaïlande a surpris les marchés en baissant son taux d'intérêt pour la première fois depuis plus de quatre ans.

La banque centrale de Nouvelle-Zélande a surpris les marchés mercredi en annonçant  une baisse de 50 points de base, plus marquée qu'attendu, de son taux directeur et en expliquant qu'elle pourrait maintenir une politique très accommodante plus longtemps qu'anticipé face à la montée des risques économiques. Le taux directeur (OCR, official cash rate) est ainsi ramené à 1%, son plus bas niveau historique. Il avait déjà été réduit d'un quart de point en mai et les marchés s'attendaient à une nouvelle baisse de même ampleur ce mercredi. Sur le marché des changes, l'ampleur inattendue del'assouplissement a fait chuter le dollar néo-zélandais au plus bas depuis le début 2016 tandis que les rendements des emprunts d'Etat affichaient des plus bas historiques.

La Banque de réserve d’Inde (RBI) a elle aussi abaissé plus que prévu son taux directeur, de 35 points de base, pour le ramener à 5,40%.  Il s’agit du quatrième assouplissement de sa politique monétaire depuis le début de l'année pour tenter de soutenir la croissance économique, tombé eau plus bas depuis près de cinq ans.

Baisse surprise des taux en Thaïlande 

Enfin, la Thaïlande a surpris les marchés en baissant son taux directeur pour la première fois depuis plus de quatre ans pour stimuler l’économie et limiter l’appréciation de sa devise. Le taux a été réduit à 1,50%.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés