Publicité
Publicité

Les Bons d'Etat belges de moins en moins populaires

Les épargnants belges font la fine bouche. Adulés au lendemain de la crise des banques en 2008, les bons d’Etat n’ont actuellement plus leur faveur. Lors de la dernière souscription trimestrielle de 2008, ils avaient permis à l’Agence de la Dette belge de lever des fonds pour un montant de 483,3 millions d’euros. Depuis, le montant des fonds récoltés n’a cessé de refluer au fil des trimestres, pour tomber lors de l’émission qui s’est achevée la semaine passée à… 35,95 millions d’euros.