Les bourses plombées à nouveau par le Covid

Les bourses européennes connaissent une nouvelle journée difficile. ©BELGAIMAGE

La seconde vague de Covid-19 fait, ce jeudi, de gros dégâts sur les bourses européennes. Les secteurs automobile, du voyage et des assurances boivent la tasse.

Les Bourses européennes évoluent en forte baisse, déprimées par le durcissement des restrictions à travers l'Europe suite à la résurgence du Covid-19 et par le blocage américain au sujet d'un plan de relance de l'économie.

Les pertes varient entre -2,90% à la Bourse de Francfort et -2,22% à la Bourse de Paris. Le Bel 20 recule en matinée de plus de 2,5%, lesté par des titres comme Solvay , Umicore et AB InBev , sensibles au cycle économique.

>Retrouvez sur notre Market Live toute l'actualité des marchés.

Plan de relance US

L'administration Trump et l'opposition démocrate ont des positions "très éloignées" sur plusieurs pans du nouveau plan de soutien, a indiqué, mercredi, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin. Le plan, en discussion depuis des semaines, vise à aider l'économie américaine à se remettre sur les rails après l'énorme choc du Covid-19 sur les ménages et les entreprises.

Cette sortie du grand argentier américain a suscité la désillusion chez ceux qui attendaient un accord avant la présidentielle du 3 novembre. "C'est la procrastination sans fin, de part de d'autre", réagit Michael Hewson, analyste marchés en chef pour CMC Markets UK.

Nouvelles restrictions

Le renforcement des restrictions en Europe liées à la résurgence des cas positifs de Covid-19 pèse aussi sur les marchés. En France, notamment, où plusieurs grandes villes, dont Paris et ses près de 20 millions d'habitants, seront soumises à un couvre-feu nocturne à partir de samedi.

De fortes restrictions ont également été instaurées en Irlande du Nord, en Irlande, en Catalogne, aux Pays-Bas et en Allemagne où un nombre record de cas quotidiens a été enregistré.

Le secteur du voyage touché

Le secteur du voyage est particulièrement touché par la seconde vague de Covid-19. Les compagnies aériennes Easyjet et Lufthansa perdent plus de 5% peu avant midi, Air France-KLM et Airbus lâchent plus de 2%.

Le secteur automobile boit, lui aussi, la tasse, avec des reculs de plus de 4% pour les constructeurs allemands BMW , Volkswagen et Daimler Chrysler , toujours vers midi. À Paris, Renault lâche près de 4% et Peugeot près de 3%.

Le secteur de l'assurances est matraqué également, avec un recul de plus de 5% pour Accor .

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés