Publicité
Publicité
Publicité
analyse

Les caprices de Trump ont fait flancher les Bourses

La Bourse européenne qui a payé le plus lourd tribut aux derniers caprices de Donald Trump, c’est celle de Francfort. Elle a perdu 4,57% sur la semaine. À Bruxelles, le Bel 20 s’est contracté de 2,6% à 3.869,18 points.