Les changements de Danone jugés insuffisants en bourse

Danone est la maison-mère de la société Alpro, basée à Gand, spécialisée dans les substituts végétaux du lait. ©Photo News

Selon les analystes financiers, le remaniement à la tête de Danone ne suffira pas à résoudre les problèmes du groupe français, qui déçoit en bourse sous Faber.

Les changements de postes à la tête de Danone ont reçu un accueil mitigé sur les marchés financiers. Après avoir légèrement progressé en matinée en Bourse de Paris, l'action du groupe alimentaire a perdu jusqu'à 2% ensuite. Les analystes estiment que les modifications annoncées sont insuffisantes.

"Danone devrait aller plus loin et plus vite."
Laura Parisot
Analyste chez Alphavalue

Pour Alphavalue, Danone "devrait aller plus loin et plus vite". Selon son analyste Laura Parisot, la séparation entre les fonctions de président et de CEO est "un bon début" mais il faudrait l'accompagner de décisions stratégiques pour relancer la croissance. Bernstein estime quant à lui que maintenir Emmanuel Faber à la présidence revient à choisir un CEO qui n'en aura "que le nom" et qui devra poursuivre la stratégie de son prédécesseur. Jefferies, qui juge le remaniement "positif" pense cependant aussi que la présence d'anciens responsables "limitera la marge de manœuvre" du futur patron.

Or, c'est justement la stratégie de Danone depuis quelques années qui est questionnée sur les marchés. Depuis début décembre 2017, moment où Emmanuel Faber a pris les commandes en solo, l'action a perdu 20%. Celle de concurrents comme Unilever (-7% sur cette période) et Nestlé (+16%) ont fait bien mieux.

Défis structurels

Certes, Danone a beaucoup plus souffert de la crise sanitaire que ses concurrents. Le groupe français réalise 40% de ses ventes de bouteilles d'eau dans l'horeca: les confinements l'ont donc beaucoup plus pénalisé, tandis que Nestlé, par exemple, a quant à lui bénéficié de la bonne tenue de sa division nourriture animale qui a profité de l'essor des adoptions d'animaux de compagnie durant cette période.

3,5%
Rendement du dividende de Danone
Compte tenu de son cours de bourse actuel, Danone versera aux actionnaires un dividende qui représente un rendement de 3,5% brut.

Mais Danone fait aussi face à des défis plus structurels, comme la baisse des ventes de yoghourts, qui n'est pas compensée par le succès des substituts végétaux des produits laitiers, ou encore le recul des ventes de lait pour bébé dû au tassement de la natalité. Faute d'investissements dans les marques et l'innovation permettant d'entrevoir de nouvelles perspectives de croissance, Danone peine à convaincre.

Néanmoins, le titre peut séduire des investisseurs en quête de rendement. Le dividende de 1,94 euro brut représente un rendement de près de 3,5% au cours actuel, contre moins de 3% pour Nestlé et environ 4% pour Unilever. Danone, dont le cours de bourse atteint 17 fois le bénéfice par action attendu cette année, présente une valorisation en ligne avec la moyenne de son secteur. Sur 32 analystes, 18 conseillent d'acheter le titre, 10 de le conserver et 4 de le vendre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés