Les chèques aux Américains vont-ils profiter aux actions?

En 2020, les Américains avaient massivement investi en bourse après avoir touché leur chèque de 1.400 dollars. ©AFP

Les chèques que les Américains vont recevoir dans le cadre du plan de relance de l'administration Biden pourraient être investis sur les marchés d'actions, comme en 2020.

Une déferlante de dollars venant des investisseurs particuliers américains est attendue sur les marchés. Ce vendredi, les autorités américaines vont commencer à distribuer les chèques de relance de 1.400 dollars aux ménages américains dans le cadre du plan de soutien à l'économie porté par le président Joe Biden. Beaucoup d'analystes s'interrogent sur comment cet argent sera utilisé.

"Il est intéressant de voir à quel moment le chèque de 1.400 dollars arrivera aux ménages américains."
Frank Vranken
Responsable de la stratégie d'investissement chez Puilaetco

Au deuxième trimestre 2020, lors de la précédente distribution de tels chèques, qui étaient d'une somme similaire, les courtiers ont constaté une hausse importante des ouvertures de comptes-titres par des particuliers confinés chez eux. Mizuho Securities, qui a interrogé 235 investisseurs, estime d'ores et déjà que 10% du montant du chèque va être investi en bourse.

"Si les 1.400 dollars supplémentaires sont utilisés autant qu'auparavant sur les marchés, nous sommes très susceptibles de voir une spéculation supplémentaire sur les actions, ce qui pourrait continuer à gonfler une bulle déjà existante", a indiqué, pour sa part, Peter Cecchini, fondateur et stratège en chef d'AlphaOmega Advisors dans une interview à Bloomberg.

"Il est intéressant de voir à quel moment le chèque de 1.400 dollars arrivera aux ménages américains, s’il pourrait être dépensé pour les 'actions-meme', c’est-à-dire le type d’actions comme Gamestop. Ou le trader Reddit profitera-t-il simplement d'une journée au soleil et fera-t-il du shopping?", s'interroge Frank Vranken, responsable de la stratégie d'investissement chez Puilaetco.

+80%
Les 58 titres les plus populaires auprès des particuliers américains ont progressé de 80% en 2020, contre une hausse de 14,5% du S&P500.

Les valeurs à surveiller

Des analystes estiment que les valeurs les plus populaires auprès des particuliers américains vont bénéficier de cette nouvelle vague attendue sur les marchés. En 2020, ils avaient massivement investi dans des titres comme Amazon, Zoom Video, Peloton, ainsi que les fabricants de véhicules électriques Tesla et Nio. Des sociétés biotechs, qui travaillaient sur un vaccin contre le Covid-19, en ont également bénéficié, à l'image de Moderna.

Les investisseurs américains ont aussi plébiscité des sociétés très touchées par la crise, comme Hertz, qui s'est placé en faillite. Ou des valeurs très peu liquides, à l'image de Nikola, qui veut produire des camions électriques, et GameStop.

Goldman Sachs a établi une liste de 58 actions plébiscitées par les particuliers américains et comparé celle-ci avec les performances du S&P500. Ces valeurs ont progressé de 80% en 2020, contre +14,5% pour l'indice de référence.

Les cryptomonnaies, connues pour être très volatiles, ont aussi été plébiscitées par les particuliers américains.

Une plus grande prise de risques

Les analystes ont aussi constaté qu'en 2020, les particuliers se sont rués sur les options, des produits qui permettent d'acheter ou de vendre un titre sous-jacent à une échéance donnée. L'utilisation de ces titres leur a permis d'engager des sommes considérables sur les marchés grâce à l'effet de levier qu'ils procurent. Les projections pour cette année prévoient encore une augmentation des achats d'options par les particuliers américains.

Les cryptomonnaies, connues pour être très volatiles, ont aussi été plébiscitées par les particuliers américains. Le Dogecoin, en particulier, a été très acheté par ceux-ci suite à des tweets d'Elon Musk, le fondateur de Tesla, mentionnant la cryptomonnaie. Mizuho Securities souligne que pas moins de 61% des nouveaux investisseurs entendent acheter du bitcoin.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés