Les cryptomonnaies n'emballent pas les Belges

©ANP XTRA

Les Belges sont peu optimistes concernant les cryptomonnaies, ressort-il d'une enquête internationale menée par ING. Et leur intérêt pour comprendre ce type de monnaie semble relativement faible. Les monnaies digitales ont-elles un avenir en Belgique?

Le bitcoin, l'ethereum... et bientôt le libra de Facebook. On entend de plus en plus souvent parler de ces monnaies digitales dites cryptomonnaies, mais qu'en est-il de l'intérêt des Belges concernant celles-ci? L'ING International Survey a mené une enquête internationale auprès des consommateurs dans 15 pays, dont 13 européens. Qu'en ressort-il? 

→ Peu de connaissances 

ING a posé une série de questions aux répondants, et en moyenne, 51% des Belges sont indécis face aux questions, soit beaucoup plus que la moyenne européenne (37% d'indécis). Leur intérêt pour le sujet semble relativement faible. 21% des Belges déclarent se renseigner activement en ligne pour connaître les cryptomonnaies, contre 33% des Européens. 

→ Pas très optimistes

Belges et Européens sont indécis sur l'avenir des cryptomonnaies. Seuls 16% des répondants déclarent qu'elles représentent l'avenir des dépenses en ligne et 15% considèrent ces monnaies comme un moyen d'investir en vue de conserver de la valeur pour le futur. Selon ING, une partie de ces réponses est liée à la méconnaissance du sujet, car un groupe important de répondant n'est "ni en accord ni en désaccord" concernant les questions sur l'avenir des cryptomonnaies. Le caractère volatile de la valeur des monnaies digitales joue probablement aussi un rôle dans la perception des Belges, ajoute ING.

→ Pas envie d'utiliser les cryptomonnaies

74
%
74% des Belges s'opposent à recevoir leur salaire en cryptomonnaie.

Les Belges n'ont manifestement pas envie d'utiliser les monnaies digitales au quotidien puisque seuls 8% souhaiteraient recevoir leur salaire en cryptomonnaie, contre 74% qui s'y opposent. A la question de savoir si les banques devraient offrir des comptes en cryptomonnaies, 15% des Belges sont en faveur contre 50% qui s'y opposent. 

L'enquête relève également que les répondants qui en savent le plus sur les monnaies digitales sont les plus négatifs concernant leur usage futur. En effet, parmi les personnes capables de répondre à au moins 4 questions sur 5 de connaissances dans le domaine, 42% ont une vision relativement négative de l'utilisation future des cryptomonnaies et de leur pertinence. Au sein de ce même groupe, seuls 20% sont optimistes, alors que parmi les personnes ayant moins de connaissances sur le sujet, plus de 35% sont optimistes. 

Cet optimisme modéré et la faible connaissance des Belges à propos des cryptomonnaies donnent peu d'avenir à ce type de monnaie chez nous, conclut l'enquête, qui relève toutefois que les attitudes peuvent rapidement changer avec les nouvelles technologies.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect