Les dividendes mondiaux pourraient chuter d'au moins 15 % en 2020

Les dividendes mondiaux pourraient baisser d'au moins 15% cette année, selon Janus Henderson. ©REUTERS

Selon Janus Henderson, l’impact de la pandémie sur les dividendes devrait être plus important après ce premier trimestre, surtout en Europe et pour les secteurs bancaires et industriels.

Après un premier trimestre marqué par une résistance des dividendes de sociétés, la suite de l'année devrait s'avérer plus difficile pour la rétribution des actionnaires dans le monde, selon la firme de gestion Janus Henderson.

La pandémie de Covid-19, qui a affecté moins qu'anticipé les entreprises dans leurs comptes financiers durant les trois premiers mois de l'année, devrait davantage se faire sentir au deuxième trimestre. "Pour 2020, les dividendes du premier trimestre ont été versés, de sorte que l'amplitude complète de l’impact, du sommet au creux, devrait se faire sentir au cours des douze prochains mois environ. Dans de nombreux cas, les changements apportés aux politiques de dividendes reflètent l'incapacité à prévoir quand les choses reviendront à la normale" indique Ben Lofthouse, co-responsable de l’équipe Global Equity Income chez Janus Henderson.

15%
La baisse des dividendes cette année
La baisse des dividendes cette année s'élèvera à 15%, à 1.210 milliards de dollars, soit une baisse de 213 milliards de dollars, dans le meilleur des cas selon Janus Henderson.

Des banques et des industries plus touchées

Pour 2020, les dividendes du premier trimestre ont été versés, de sorte que l'amplitude complète de l’impact, du sommet au creux, devrait se faire sentir au cours des douze prochains mois environ.
Ben Lofthouse
Co-responsable de l’équipe Global Equity Income chez Janus Henderson

Janus Henderson estime que, dans le meilleur des cas, la baisse des dividendes cette année s'élèvera à 15%, à 1.210 milliards de dollars, soit une baisse de 213 milliards de dollars. Dans le pire des cas, cette baisse atteindra 35%, à 933 milliards de dollars.

Les sociétés d'Amérique du Nord devraient être moins touchées qu'en Europe et au Royaume-Uni. Le secteur des banques, des biens de consommation discrétionnaire, et les industries sensibles au cycle économique devraient être plus affectés par une diminution des dividendes que des secteurs comme la technologie, les soins de santé, l'alimentation et les biens de consommation de base.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés