Les dividendes trimestriels débarquent en Belgique

©REUTERS

À partir de 2020, l’armateur Euronav distribuera des dividendes trimestriels. Ces paiements trimestriels sont désormais possibles grâce à une modification de la législation belge.

Euronav, l’armateur spécialisé en transport pétrolier, distribuera désormais des dividendes trimestriels à partir de 2020 (lire ci-contre). Suite à un changement dans le code des sociétés, les entreprises belges cotées pourront en effet distribuer des dividendes trimestriels à partir de l’an prochain.

Un changement potentiellement important pour les actionnaires. En effet, pour le moment, la majorité des sociétés belges cotées en Bourse versent un dividende une fois par an, quelques mois après la clôture de leur exercice. Par conséquent, la plupart des distributions ont lieu dans le courant des mois d’avril, mai et juin.

Euronav suit l’exemple de Shell, Unilever, Total ou Aperam.

Ces dernières années, cependant, on a observé une certaine tendance à distribuer du cash en cours d’exercice. Une douzaine de sociétés belges versent ainsi un dividende deux fois par an, sous forme de dividendes intermédiaire et final. Il s’agit des principales sociétés du Bel 20 telles que AB InBev, bpost, Proximus, KBC, Solvay et Umicore. Mais il existe également des distributeurs semestriels sur le marché élargi tels que Befimmo, EVS et Euronav.

Ce dernier adoptera donc les dividendes trimestriels à partir de 2020. Euronav suit ainsi l’exemple des multinationales néerlandaises Shell et Unilever, du fabricant d’acier inoxydable luxembourgeois Aperam et du groupe pétrolier français Total, qui versent des dividendes trimestriels depuis un certain temps.

Courant aux USA

Le dividende trimestriel est une pratique courante dans les sociétés américaines. Quiconque investit dans des sociétés telles que Coca-Cola, Microsoft ou Johnson & Johnson, reçoit un dividende tous les trois mois. Mais pour certaines sociétés américaines, cette fréquence de dividende est encore trop faible, en particulier dans le secteur immobilier. Le fournisseur immobilier Realty Income verse un dividende toutes les quatre semaines.

Le fournisseur immobilier Realty Income verse un dividende toutes les quatre semaines.

Realty Income s’appelle elle-même The Monthly Dividend Company. "En payant mensuellement, nous devons être très disciplinés", déclare Realty Income. Le groupe immobilier canadien H&R Real Estate verse également des dividendes chaque mois.

Les paiements mensuels ne sont pas courants en Europe, à l’exception de certains fonds d’investissement cotés (trackers). Les sociétés à dividendes élevés arrivent généralement plus rapidement sur le radar des investisseurs qui souhaitent tirer un revenu régulier de leurs actifs. Et cela dans le contexte de taux bas que l’on connaît.

Pourquoi Euronav a opté pour le dividende trimestriel

Jusqu’à présent, Euronav distribuait un dividende annuel fixe de 0,12 dollar, réparti entre un dividende intérimaire et un dividende final. Il passe maintenant aux trimestriels. "Le dividende trimestriel comprendra aussi une partie fixe, mais sur base de l’évolution du trimestre, un montant supplémentaire pourrait s’y ajouter", a expliqué Brian Gallagher, responsable des relations avec les investisseurs.

Chez Euronav, les premier et quatrième trimestres sont traditionnellement les meilleurs, à cause des variations saisonnières dans la demande de transport de produits pétroliers. Il est possible que les investisseurs voient ces bons résultats trimestriels se traduire par une hausse du dividende.

Ce n’est pas un hasard si Euronav est la première entreprise belge cotée à adopter le paiement de dividendes trimestriels"Nous nous alignons sur les habitudes du secteur, dont les principaux acteurs sont américains", a expliqué Gallagher. "Vu que nous publions déjà des résultats trimestriels complets, il est très facile de distribuer un dividende trimestriel."

Lors de rencontres avec les investisseurs institutionnels, Gallagher s’est régulièrement vu poser la question du paiement de dividendes trimestriels. "Nous sommes donc très heureux de ce changement de loi. Cela permettra de faire remonter plus rapidement notre trésorerie vers nos actionnaires."

En plus de ses généreux coupons, Euronav récompense ses investisseurs via un programme de rachat de ses propres actions. Au cours du troisième trimestre, l’entreprise a racheté 420.000 actions propres. "Il est possible que nous achetions d’autres actions en fonction des opportunités."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect