mon argent

Les frais ont rongé les rendements de la branche 21

Face aux rendements faméliques de la branche 21, les investisseurs peuvent être tentés par les placements de la branche 23, mais ceux-ci impliquent une prise de risque. ©Vincent Dubois

À cause de taux d'intérêt très bas et de frais élevés, la branche 21 ne rapporte plus grand-chose aux investisseurs. La FSMA les avait mis en garde.

Investir dans la branche 21 l'an dernier n'était clairement pas une bonne affaire. Compte tenu des taux d'intérêt très bas sur les marchés, les assureurs belges n'ont pas pu offrir aux titulaires de ces placements des rendements très élevés. Souvent, le rendement basé sur le taux garanti est même négatif, compte tenu des frais d'entrée, des frais de gestion et de la taxe sur les primes. Seule la prime bénéficiaire a permis de faire remonter ce rendement en territoire (légèrement) positif.

0,25%
Taux garanti chez AG
Le Free Invest Plan d'AG Insurance a rapporté 1,70% brut en 2020, surtout grâce à la participation bénéficiaire car le taux garanti se limite à 0,25%.

Les assurances-vie de la branche 21 permettent, en principe, à l'investisseur de récupérer, à l'échéance, au moins son capital et un taux d'intérêt garanti, éventuellement augmenté d'une participation bénéficiaire. L'argent doit rester investi au moins huit ans, sous peine de devoir payer un précompte mobilier, alors qu'une taxe de 2% a déjà été prélevée sur la prime versée, sauf pour les assurances épargne-pension.

En 2020, les rendements garantis n'ont généralement pas permis de couvrir les frais et taxes. Ce n'est qu'avec la participation bénéficiaire, non garantie, que l'investisseur a pu échapper à un rendement négatif.

Frais d'entrée et de gestion

Prenons l'exemple du Free Invest Plan, contrat emblématique d'AG Insurance, premier assureur belge. Celui-ci a rapporté 1,70% brut en 2020, un rendement en grande partie généré par la participation bénéficiaire car le taux garanti se limite à 0,25%. Les frais d'entrée peuvent monter jusqu'à 3,50% et la taxe sur la prime versée est de 2%. Ces coûts uniques à l'entrée doivent être répartis sur les huit années du placement. La charge annuelle est donc de l'ordre de 0,7%.

Sur cette base, le rendement annuel moyen après huit ans serait de 1,37%. On ne peut toutefois exclure une baisse de la participation bénéficiaire. Selon la fiche d'information financière du produit, en l'absence d'une telle participation aux bénéfices, l'investisseur se retrouverait avec un rendement annuel moyen de -0,18% après huit ans.

L'été dernier, la FSMA avait averti que ceux qui investissaient dans la branche 21 pourraient perdre une partie de leur capital.

Autre exemple: chez Axa, le rendement 2020 total du volet "secure" (branche 21) du Pension plan fisc a été fixé à 1,50%, à partir d'un taux garanti de 0,50%. Mais compte tenu des frais d'entrée, qui peuvent monter jusqu'à 6% du montant investi, et de la taxe de 2% sur ce dernier, le capital peut subir un rendement annuel moyen négatif.

En juillet dernier, l'Autorité des services et marchés financiers (FSMA: Financial Services and Markets Authority) avait mis en garde contre le risque, pour l'investisseur, de perdre une partie de son capital en investissant dans la branche 21.

La branche 21 en bref

Les placements de la branche 21 sont des contrats d'assurance-vie dans lesquels les investisseurs peuvent verser des primes régulièrement. À l'échéance, ils récupéreront le capital augmenté des intérêts garantis et d'éventuelles participations bénéficiaires.

  • Rendement: en 2020, les rendements réels dans branche 21 ont généralement été négatifs, compte tenu des frais.
  • Durée: pour bénéficier de la fiscalité avantageuse des assurances-vie, il faut rester investi au moins huit ans.
  • Fiscalité: alors que d'autres placements sont soumis au précompte mobilier, la branche 21 supporte uniquement une taxe de 2% sur les primes versées.
  • Risque: en principe, la branche 21 est un placement à capital garanti mais les frais et les taux bas peuvent aboutir à un rendement négatif qui entame le capital; la FSMA avait mis en garde à ce sujet.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés