Publicité

Les gestionnaires de fonds craignent un krach du marché obligataire

©EPA

Les plus grands risques pour les marchés sont un krach obligataire mondial et une erreur des banques centrales, selon le baromètre de Bank of America Merrill Lynch (BofA).

D’après cette enquête réalisée en juillet par Bank of America Merrill Lynch auprès d’un échantillon représentatif de gestionnaires de fonds à l’échelle mondiale, 28% des répondants craignent que les cours des obligations, qui ont connu une croissance sans précédent ces dernières années, chutent brutalement.

27% d’entre eux redoutent que la Réserve fédérale (Fed) ou la Banque centrale européenne (BCE) commettent une erreur en fixant leur politique monétaire.

Néanmoins, 42% des gestionnaires questionnés estiment que la réduction du bilan de la Fed aura peu d’impact, tandis que 31% considèrent que cela provoquera une hausse des taux d’intérêt et une baisse des actions.

Le taux de gestionnaires qui s’attendent à une amélioration des résultats des entreprises est tombé à 41%, le niveau le plus bas depuis l’élection du président américain Donald Trump, note BofA. Résultat: l’allocation en actions américaines n’a plus été aussi faible depuis janvier 2008. Et les gestionnaires ne sont plus qu’à 51% convaincus d’une amélioration de l’économie en Europe, contre 61% en juin. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés