Les IPO à surveiller cette année

La société de livraison de repas Deliveroo hésite entre la Bourse de Londres et le NYSE. ©Bloomberg

De grandes opérations sont attendues cette année, dont plusieurs attendues fin 2020 et reportées. Affirm devrait se faire coter la semaine prochaine, à Wall Street.

L'année 2021 promet une salve de nouvelles sociétés en bourse aux États-Unis et en Europe. Outre-Atlantique, l'introduction en bourse de la plateforme de négociation de cryptomonnaies Coinbase est attendue pour le premier semestre. Celle-ci retient l'attention car le bitcoin vient de dépasser la barre des 35.000 dollars et que la société d'extraction de bitcoins Bit Digital a flambé de plus de 2.100% en 2021. Coinbase s'est positionnée comme l'une des plus grandes plateformes de négociation de cryptomonnaies, avec 35 millions d'utilisateurs, aussi bien particuliers que institutionnels. La société a aussi fait appel à Visa pour pouvoir proposer à ses utilisateurs une carte de crédit permettant de payer en cryptomonnaies.

L'application très populaire de trading Robinhood, qui n'a pour l'instant soumis aucun dossier d'introduction en bourse auprès du gendarme des marchés financiers américains, la Securities and Exchange Commission, est attendue cette année.

Dans l'immédiat, l'introduction en bourse de la société de paiement Affirm est prévue la semaine prochaine. Lancée par le cofondateur de la société Paypal, Max Levchin, l'entreprise vient de fixer la fourchette de sa cotation entre 33 et 38 dollars l'action, ce qui valoriserait celle-ci entre 8 et 9,2 milliards de dollars.

33 à 38
dollars
La société de paiement Affirm a fixé sa fourchette de cotation entre 33 et 38 dollars l'action. Elle pourrait entrer à Wall Street dès la semaine prochaine.

Roblox, une société de jeux vidéos, doit elle aussi être introduite en bourse après avoir repoussé son opération prévue l'an dernier.

Huit autres introductions en Bourse sont attendues aux États-Unis cette année, dont celle de l'application de rencontre Bumble, la société de livraisons de produits alimentaires Instacart, et le groupe de distribution de produits pour animaux Petco (qui a obtenu le ticker "WOOF"). Celui-ci pourrait bénéficier d'un vent favorable alors que les particuliers se sont rués vers les animaux de compagnie en ces temps de pandémie.

Deliveroo et WeTransfer en vedette

En Europe, les investisseurs attendent aussi des vedettes en bourse. La première sera le groupe néerlandais spécialisé dans le transfert de données informatiques WeTransfer, qui pourrait faire son entrée en Bourse d'Amsterdam. Le livreur de repas à domicile Deliveroo devrait lui aussi se faire coter soit sur la bourse de Londres, soit sur le New York Stock Exchange. L'une des plus grandes opérations de l'année en Europe sera celle de Vantage Towers, qui, selon l'agence d'informations financières Bloomberg, prévoit de se faire coter au premier trimestre. Sa valeur est estimée à près de 20 milliards d'euros. La société possède un réseau de tours de communication et est présente sur plus de 68.000 sites.

20
Milliards d'euros
Vantage Towers, qui possède un réseau de tours de télécoms et dont la valeur est estimée à 20 milliards d'euros, pourrait signer la plus grande introduction en bourse en Europe cette année.

La Bourse d'Amsterdam pourrait se tailler la part du lion du domaine des introductions de sociétés en Europe. La firme de private equity Advent prévoit de mettre en Bourse la société polonaise de services postaux InPost sur Euronext Amsterdam au début de cette année. L'entreprise serait valorisée entre 7 et 8 milliards d'euros. La société de logistique immobilière CTP est aussi attendue à la Bourse d'Amsterdam, ce premier trimestre. Elle est valorisée à 6 milliards d'euros. Au moins six introductions sont attendues sur la Bourse d'Amsterdam cette année, alors que pas moins de onze entrées en bourse sont prévues en Europe. Le groupe de private equity Carlyle prévoit aussi de mettre le groupe de lingerie Hunkemoller en Bourse d'Amsterdam.

A Bruxelles, la société d'agritech Biotalys a indiqué envisager de se faire coter, afin de lever des montants pour se financer.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés