Les leçons de Ray Dalio

Ray Dalio. ©Bloomberg

Ce gestionnaire américain a commencé à investir à l'âge de 12 ans.

Aux USA, Ray Dalio, 71 ans, est une légende de l’investissement. Il a créé Bridgewater Associates qui est un des plus grands fonds alternatifs (hedge fund) du monde, gérant 150 milliards de dollars. Certains le surnomment le « Steve Jobs de l’investissement ». Son livre « Les principes du succès » vient d’être traduit en français (1). S'il fait la part belle à des principes de vie et de management («Faites ce que vous aviez décidé de faire»), Dalio nous y entretient aussi de la création de sa société. Ce fils d'un musicien de jazz a commencé à investir à l'âge de... 12 ans.

" J’ai simplement cru que gagner de l’argent en bourse était facile, je suis donc devenu accro."
Ray Dalio
Fondateur de Bridgewater

Au début des années 1960, tout le monde parlait de la bourse parce que les gens y gagnaient de l’argent, notamment au sein du club de golf où il a commencé à travailler comme caddy. Avec l’argent gagné, il a acheté des actions Northeast Airlines, car c’était la seule société dont il avait entendu parler. En réalité, la société était sur le point de déposer le bilan et une autre société la racheta. « J’ai eu de la chance, même si je ne le savais pas à l’époque. J’ai simplement  cru que gagner de l’argent en bourse était facile, je suis donc devenu accro. »   

En 1975, il a fondé Bridgewater dans son petit appartement de New York où il va s’évertuer à modéliser les marchés. Mais huit ans plus tard, il est totalement pris à revers par les marchés et obligé de repartir à zéro. En 1987, lors du krach d’octobre, il gagne 22% alors que la plupart des gestionnaires boivent la tasse. Rebelote lors de la crise de 2008 où son fonds phare rapporte plus de 14%.

Cette année, c'est moins simple. De janvier à novembre, son fonds Pure Alpha II a perdu 18%. Mais Dalio reste persuadé que l'épisode d'impression de billets par les banques centrales va mal se terminer. Il conseille de bien diversifier son portefeuille, en n'oubliant surtout pas la Chine.

(1) Les principes du succès par Ray Dalio. Valor Editions, 592 pages, 29,90 euros.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés