Les plateformes de cryptomonnaies prises d'assaut

La flambée du dogecoin a apporté des nouveaux investisseurs aux plateformes de cryptomonnaies. ©Photo News

La flambée des cryptomonnaies comme l'ether et le dogecoin se traduit par une multiplication des transactions sur les plateformes de devises virtuelles. L'IPO de l'une d'entre elles suscite la fièvre des investisseurs.

La fièvre actuelle sur les cryptomonnaies s'est traduite par une prise d'assaut des plateformes de devises virtuelles. Le courtier américain Robinhood a connu mardi un crash de son application de trading en raison de la multiplication des ordres sur des devises virtuelles comme le dogecoin. Il a annoncé ce mercredi avoir résolu les problèmes avec le trading de cryptomonnaies sur sa plateforme.

Le courtier eToro, sous la pression de sa clientèle, a lui ajouté dès lundi le dogecoin sur sa plateforme. Il a observé de nouveaux investisseurs.

"Depuis le début de l'année, on compte environ 800 millions d'euros de transactions, contre 172 millions sur l'ensemble de 2020. C'est complètement dingue."
Marc Toledo
Directeur financier de Bit4you

Du côté de la plateforme belge de cryptomonnaies Bit4you, qui propose déjà le dogecoin depuis quelques temps, Marc Toledo, directeur financier, reconnaît que "c'est de la folie furieuse. On connaît des records journée après journée. On a connu en un jour plus de transactions que sur l'ensemble de 2019." "Depuis le début de l'année, on compte environ 800 millions d'euros de transactions, contre 172 millions sur l'ensemble de 2020. C'est complètement dingue" ajoute-t-il.

Il note toutefois que "les gens investissent des sommes raisonnables dans les cryptomonnaies. Ils misent l'argent qu'ils peuvent se permettre de perdre car ils prennent des risques importants".

Une IPO très attendue

Dans un tel climat, Safello, une plateforme suédoise de cryptomonnaies, a décroché le pactole avec son entrée en bourse de Stockholm prévue le 12 mai. Elle vient d'annoncer avoir collecté pour 502 millions de couronnes suédoises (SEK) de souscription, alors qu'elle avait initialement prévu 40,5 millions de SEK. Elle deviendra la troisième plateforme de cryptomonnaies cotée, après Coinbase, qui s'est listé sur le Nasdaq à la mi-avril, et CoinShares, une plateforme européenne, qui s'est fait coter sur la Bourse de Stockholm en mai.

502
Millions de SEK
Safello, une plateforme suédoise de cryptomonnaies, a vu son offre publique initiale sursouscrite de 1240%.

Toutefois, depuis leur introduction en bourse, les deux plateformes ont connu une évolution diverse. CoinShares a pris 24% depuis le 11 mars, et Coinbase a perdu 26% depuis le 14 avril.

Inquiétude de la FSMA

La FSMA, gendarme des marchés financiers belges, a indiqué avoir reçu de nouvelles plaintes de consommateurs au sujet de nouvelles plateformes de trading en ligne frauduleuses actives en Belgique. Elle relève que ces plateformes de trading publient de fausses publicités sur les réseaux sociaux miroitants des promesses de gains rapides en investissant dans des produits misant sur les actions, les devises et les cryptomonnaies. Les consommateurs se sont plaints de ne jamais avoir pu récupérer leur mise de départ. La FSMA a publié une nouvelle liste de ces plateformes frauduleuses sur son site internet (www.fsma.be).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés