Publicité
Publicité

Les regards se tournent vers les prévisions des entreprises

AB InBev publiera ses résultats du deuxième trimestre jeudi prochain. ©REUTERS

Dix des vingt sociétés du Bel 20 publieront leurs chiffres trimestriels cette semaine. En Europe, les bonnes surprises dominent. Les perspectives seront la clé.

La saison des résultats d'entreprises entre dans le vif du sujet. D’ici à la fin de la semaine, on attend notamment les chiffres du deuxième trimestre de la moitié des pensionnaires du Bel 20 . En Europe aussi, la publication des données trimestrielles bat son plein. Dernièrement, plusieurs groupes européens ont annoncé des résultats qui sont soit conformes aux prévisions soit supérieurs à celles-ci.

60%
Prévisions dépassées en Europe
Parmi les entreprises du Stoxx 600 qui ont déjà annoncé leurs résultats, plus de 60% ont fait mieux que les prévisions des analystes.

Parmi les sociétés qui ont agréablement surpris les investisseurs ces derniers jours, le néerlandais ASML Holding a fait part de commandes record et le Britannique Next a revu ses prévisions de bénéfices à la hausse. Selon l'agence Bloomberg, sur environ un cinquième de groupes repris dans le Stoxx 600 qui ont déjà publié leurs résultats, plus de 60% ont dépassé les estimations des analystes pour le deuxième trimestre. La semaine dernière, après avoir subi quatre baisses d'affilée, ce qui n'était plus arrivé depuis octobre 2020, l'indice européen a repris des couleurs grâce à ces données rassurantes des entreprises.

Révisions positives

Qu'en sera-t-il par la suite? Les analystes sont partagés. D'après une enquête réalisée par Bloomberg auprès des stratégistes des grandes institutions financières, le Stoxx 600 pourrait encore grimper de 2,7% avant la fin de l'année, à partir de son cours de clôture du 19 juillet. Le courtier Oddo estime que le seul point faible des actions européennes actuellement est leur valorisation qui est, selon lui, la cause de plusieurs "mini-corrections" du Stoxx 600. Selon lui, les inquiétudes concernant la propagation du variant Delta sont une excuse pour tempérer l'excès d'optimisme. Il rassure en pointant la vaccination, les taux bas et l'épargne élevée.

"Les risques baissiers augmentent à cause de la propagation du variant Delta et de catalyseurs positifs moins nombreux."
Bank of America

Bank of America est plus pessimiste. La banque d'affaires américaine vient de réduire son opinion sur les actions européennes de "positive" à "neutre", parce que "la probabilité d'une réaccélération significative de la croissance diminue" à cause de "risques baissiers en augmentation en raison de la propagation du variant Delta et de catalyseurs positifs moins nombreux".

Reste à voir si les chiffres des entreprises permettront de surmonter ces craintes. D'après Barclays, les bénéfices trimestriels des sociétés européennes devraient s'afficher en hausse de 120% sur un an. Les analystes ont procédé à de nombreuses révisions favorables ces derniers mois, compte tenu du succès croissant des campagnes de vaccination et de la mise en œuvre progressive des plans de relance en Europe.

De Melexis à AB InBev

Mais la comparaison avec le deuxième trimestre 2020, fortement impacté par la crise sanitaire, est évidemment flatteuse. Les investisseurs s'intéresseront donc davantage aux anticipations des entreprises pour les prochains mois.

10
Résultats au sein du Bel 20 cette semaine
La moitié des pensionnaires du Bel 20 publieront leurs résultats cette semaine.

En Belgique, parmi les dix membres du Bel 20 qui communiqueront leurs données cette semaine, Melexis devra confirmer, mercredi, les espoirs placés dans le secteur des semi-conducteurs depuis l'annonce des bons chiffres d'ASML Holding mercredi dernier. La spéculation à ce sujet a d'ailleurs déjà largement profité au cours de Melexis la semaine dernière.

Jeudi, ce sera au tour d'UCB , Solvay et AB InBev , entre autres, de dévoiler leurs chiffres trimestriels. Les prévisions du groupe brassicole seront scrutées de près car les analystes se demandent si la météo estivale maussade et les nouvelles mesures sanitaires réimposées dans certains pays ne vont pas assombrir le tableau. L'action AB InBev, qui a plongé de 14% entre la mi-juin et la mi-juillet, a repris du poil de la bête ces derniers jours.

Le résumé

  • La saison des résultats en Europe va accélérer dans les jours qui viennent. En Bourse de Bruxelles, on n'attend pas moins de dix publications parmi les composants du Bel 20.
  • Les profits des sociétés européennes sont attendus en hausse de 120% sur un an mais la comparaison avec le deuxième trimestre 2020, très mauvais, est flatteuse.
  • Les regards des investisseurs se tourneront principalement vers les prévisions des entreprises pour les mois à venir.
  • Melexis, qui publie ses chiffres mercredi, confirmera-t-il les espoirs de ceux qui ont spéculé sur son action la semaine dernière après l'annonce des bons résultats d'ASML Holding?

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés