Publicité

Les soins de santé se distinguent

Les consultations "online" sont en croissance. ©BELGA

Le secteur a plus rapidement effacé ses pertes depuis le début de l'année sur les marchés boursiers.

Dans cette crise du coronavirus, le secteur des soins de santé tend à surperformer sur les marchés boursiers. L'indice mondial MSCI World Health Care a ainsi retrouvé ses niveaux du début d’année alors que les grands indices mondiaux sont toujours en retrait de 15% en moyenne. "Les soins de santé ont toujours été considérés comme un secteur assez défensif. Mais la vitesse à laquelle les changements interviennent dans le secteur le rend particulièrement attractif pour les investisseurs", indique dans une note John Bowler de la firme Schroders. 

13
%
Le return annualisé de l'indice MSCI World Health Care sur une période de 10 ans.

Sur une période de dix ans, l’indice MSCI World Health Care, où la firme Johnson & Johnson affiche le poids le plus important devant le groupe américain UnitedHealth, présente un rendement annualisé de 13% contre 8% pour l'indice boursier mondial MSCI World. "L’évolution démographique et les progrès de la technologie et de la science médicale ont permis au secteur d’offrir une croissance supérieure à la moyenne", explique-t-on chez Schroders.  

La crise actuelle a aussi clairement montré l'importance de la technologie. Plus précisément, le "telehealth", qui concerne la prestation de services pour les soins de santé sur la base d’outils électroniques, comme les téléphones mobiles et les PC portables, offre de belles perspectives. Certains prestataires de soins de santé ont ainsi pu compenser la perte de revenus provenant de l’annulation des consultations en cabinet médical par des consultations virtuelles.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés