Les taux belges les moins négatifs depuis 2016

©RV DOC

L'Etat belge a levé deux milliards d'euros à court terme à des taux toujours négatifs mais au moins bas depuis la mi-2016.

L’État belge continue à emprunter à court terme à des taux d’intérêt négatifs mais une légère remontée des taux moyens est observée en ce début d’année, comme le montre le graphique de l'évolution du taux d'intérêt des titres de dette à un an de la Belgique.

Taux belge à un an générique ©Bloomberg

Ce mardi, l’Agence de la dette a levé 2 milliards d’euros en plaçant des certificats de Trésorerie à trois mois et à un an, moyennant des taux d’intérêt de -0,508 et -0,507% respectivement. Il faut remonter à la mi-2016 pour trouver des taux moins négatifs pour ces deux échéances.

Historiquement, les rendements obtenus ce mardi restent toutefois très bas. Les taux négatifs, qui impliquent que les investisseurs abandonnent une partie de leur capital à l’emprunteur à l’échéance, résultent de la politique ultra-accommodante de la Banque centrale européenne.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect