Les taux grecs flirtent avec les 10%

Les taux grecs à 10 ans continuaient de se tendre mercredi sur le marché obligataire, repassant au-dessus de 10%, les investisseurs craignant toujours la tenue d'élections anticipées en Grèce.

A 12H00, les rendements grecs, qui étaient brièvement passés au-dessus des 10% dans la matinée, s'établissaient à 9,966% contre 9,579% la veille au soir."

Depuis deux jours, la possibilité d'élections anticipées fragilisent la dette grecque. Un changement d'équipe serait mal perçu par les marchés", explique Cyril Regnat, stratégiste obligataire chez Natixis.

A cela, se sont ajoutées les déclarations du patron du fonds américain obligataire Pimco qui estime que la Grèce devrait faire défaut d'ici 3 ans. Même si les taux des autres pays fragiles de la zone euro se tendaient dans le même temps, la progression était beaucoup plus faible et la Grèce semblait assez isolée.

Les taux portugais à 10 ans progressaient à 5,572%, soit une hausse de 6 points de base par rapport à mardi soir. Même progression enregistrée en Espagne avec des taux qui s'établissaient à 4,116%. Quant à ceux de l'Irlande, ils montaient à 6,396% (+8 points de base).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés