Les titres ING et KBC restent favoris dans leur secteur

©IMAGEGLOBE

Les valeurs bancaires ont largement sousperformé en Europe cette année. Et à en croire certains analystes, les perspectives à court terme ne sont guère meilleures. Sauf pour nos valeurs belges.

2019 sera probablement une année à oublier pour les valeurs bancaires en Europe. L'indice Stoxx 600 Banks  n'a, pour l'heure, grimpé que de 3% depuis janvier (contre environ 20% pour le Stoxx 600 ), signant la plus faible progression sectorielle cette année.

Dans une note publiée ce lundi, les analystes de Berenberg soulignent les performances dramatiques (pour la plupart) du groupe "AML7", qui regroupe sept banques mentionnées dans des affaires de blanchiment d'argent: les sociétés scandinaves Danske, Nordea, SEB et Swedbank, les groupes néerlandais ABN Amro et ING et le Britannique RBS. "Bien que la gravité des affaires concernant ces banques varie considérablement, nous pensons que les implications pour le secteur pourraient être importantes et resteront probablement sous-estimées."

Ils pointent l'impact que peuvent avoir les investissements ESG (investissements durables) sur ces actions. "Elles pourraient figurer sur une liste noire, ce qui pèseraient sur leur cours." C'est pourquoi ils conseillent de rester à l'écart de ces titres. À l'exception notable d'ING  . "Nous pensons que les investisseurs sous-estiment à quel point ING peut compenser la pression exercée sur les marges par les taux négatifs, notamment via des économies de coûts."

"Les investisseurs sous-estiment à quel point ING peut compenser la pression exercée sur les marges par les taux négatifs, notamment via des économies de coûts"
Berenberg

De beaux dividendes

De manière générale, les analystes de Berenberg se montrent particulièrement prudents pour les valeurs bancaires. "Nous croyons que de nombreux événements survenus en 2019 continueront de se faire sentir en 2020." Un avis pas du tout partagé par ceux de Morgan Stanley qui, dans une note publiée ce lundi et intitulée "2020: Europe rising - At the break of dawn", se disent "acheteurs" de ce secteur.

Ils listent trois facteurs positifs: une Banque centrale européenne qui ne baissera pas plus ses taux, des données macroéconomiques qui se stabilisent et de beaux dividendes. "Le secteur bancaire offre les dividendes les plus attrayants en Europe." À ce propos, ils recommandent les actions Lloyds Banking, DNB et KBC  .

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect