Publicité
Publicité

Malgré la pression américaine, l'Opep+ n'ouvre que légèrement ses vannes

Voulant ménager la chèvre et le chou, le cartel pétrolier a annoncé l'une des plus faibles augmentations de production de son histoire.