Publicité

Montée en puissance du marché obligataire chinois

©REUTERS

La Chine est aujourd'hui le deuxième plus grand marché obligataire du monde.

Ce n’est pas la première institution financière à conseiller les obligations chinoises, des titres qui offrent de plus hauts rendements que les titres européens et américains. Après JP Morgan, c’est au tour de Pictet Asset Management de vanter les mérites de ce marché. Avec une taille de 15.000 milliards de dollars, la Chine est aujourd'hui le deuxième plus grand marché obligataire du monde, derrière les États-Unis.

L'intégration des obligations chinoises dans les indices obligataires mondiaux pourrait entraîner des afflux de fonds à hauteur de 300 milliards de dollars, dit-on chez Pictet, où l'on précise encore qu'à peine 3% des obligations chinoises sont détenues par des investisseurs étrangers.

15.000
milliards de dollars
La taille du marché obligataire chinois.

Selon le gestionnaire Qian Zhang de Pictet Asset Management, "les obligations chinoises sont l'une des rares grandes classes d'actifs, parmi les obligations actuelles, qui allient des rendements et une qualité décente. Cette classe d'actifs bénéficie d’une notation de crédit moyenne de A, présente une faible volatilité et enregistre actuellement un rendement de plus de 3,6% en yuan".

Pictet ne considère plus les obligations chinoises comme des actifs émergents. "Elles sont devenues une classe d'actifs à revenu fixe à part entière, qui a sa place au cœur du portefeuille de tout investisseur. La pandémie, qui a renforcé la dynamique dans les pays asiatiques, devrait accélérer cette tendance."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés