Moody's dégrade les principales banques grecques

Moody's a dégradé la note des principales banques grecques. Pourquoi? En raison de doutes de l'agence de notation sur la capacité d'Athènes à soutenir son système bancaire, 24 heures après avoir abaissé la note de la Grèce.

Moody's a décidé de dégrader la note de la Banque nationale de Grèce, de EFG Eurobank, d'Alpha Bank, de la Banque agricole de Grèce, d'Emporiki, et de la Banque générale de Grèce, les quatre premières étant releguées au rang d'investissements spéculatifs.


"L'abaissement de la note du gouvernement grec a poussé Moody's à abaisser sa notation sur la capacité du gouvernement grec de soutenir son système bancaire, dans la droite ligne du changement de note sur sa dette souveraine", affirme l'agence.

L'agence de notation Moody's a abaissé lundi la note de la Grèce de quatre crans, de "A3" à "Ba1", la reléguant à son tour dans la catégorie spéculative pour un risque de non-remboursement de sa dette publique. Cette sanction a été critiquée par Athènes, qui l'a jugée sans fondement, mais également par plusieurs dirigeants européens.

Le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, a jugé mardi cette décision "étonnante et malheureuse" et Jean-Claude Juncker, le président de l'Eurogroupe, qui rassemble les 16 pays de l'euro, a jugé l'abaissement "irrationnel".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés