Musk affaiblit le bitcoin: "Grande opportunité d'achat"?

Elon Musk, le patron de Tesla, a fait tanguer le cours du bitcoin jeudi. ©AFP

Les partisans de la plus célèbre cryptomonnaie ont été secoués quand Elon Musk a annoncé que Tesla n'accepterait plus les bitcoins. Mais ils restent confiants.

La méforme actuelle du bitcoin représente-t-elle une opportunité à saisir? Certains défenseurs de la cryptomonnaie le pensent. Les analystes de la sphère crypto ont néanmoins été secoués par l'annonce d'Elon Musk, le patron du constructeur de véhicules électriques Tesla. Dans un message publié sur Twitter dans la nuit de mercredi à jeudi, Musk a annoncé que Tesla n'accepterait plus de paiements en bitcoin, ce qui a provoqué une nette baisse de la devise virtuelle.

Le célèbre entrepreneur milliardaire a justifié cette décision par le trop lourd bilan énergétique du minage de bitcoins. Pour créer de nouvelles unités de la devise virtuelle, il faut en effet mobiliser de grandes capacités informatiques et donc consommer énormément d'électricité, dont l'origine est loin d'être toujours durable.

"Cela pourrait être la chute qui précède une hausse du bitcoin vers de nouveaux plus hauts historiques."
David Grider
Fundstrat Global Advisors

Mais l'argument n'a pas convaincu les fans du bitcoin. Beaucoup d'entre eux se sont attelés à démonter la thèse de l'empreinte carbone exagérée de la monnaie électronique. "Premièrement, pratiquement aucune énergie n'est dépensée en envoyant des bitcoins", a indiqué un investisseur, cité par Bloomberg. "Et le minage de nouveaux bitcoins pour préserver la sécurité du réseau représente toujours, de loin, une quantité d'énergie plus faible - et dont 70% est d'origine renouvelable - que la quantité d'énergie dépensée pour extraire de l'or ou alimenter les systèmes bancaires dans le monde."

"Informations exagérées"

Dans un nouveau tweet publié jeudi midi, Elon Musk a néanmoins enfoncé le clou en jugeant "insensée" la récente envolée de la consommation énergétique due au minage de bitcoins, statistiques de l'Université de Cambridge à l'appui.

100.000 $
UN OBJECTIF DE COURS DU BITCOIN
David Grider (Fundstrat Global Advisors) reste optimiste pour le bictoin et le voit atteindre 100.000 dollars.

Mais il en faut apparemment davantage pour miner la confiance des tenants de la cryptomonnaie la plus connue. "Cela pourrait être la chute qui précède une hausse du bitcoin vers de nouveaux plus hauts historiques", a jugé David Grider, de Fundstrat Global Advisors, cité par Bloomberg. "Ces informations sont exagérées et nous ne serions pas surpris si Tesla faisait part de plans pour rendre la crypto plus verte."

Selon cet analyste, le bitcoin a subi une consolidation durant plusieurs mois à cause d'une diminution de sa prééminence sur le marché des cryptomonnaies. Mais il reste optimiste, avec un objectif de 100.000 dollars.

"Ça ne colle pas"

Certains se demandent si Elon Musk n'aurait pas pour objectif inavoué de soutenir une autre cryptomonnaie au profil plus durable. Le dogecoin ? Musk a contribué à la popularité de cette devise conçue à l'origine comme une blague. Jeudi, Billy Markus, cocréateur du dogecoin, a indiqué dans un tweet en réponse au patron de Tesla: "Si seulement il existait une cryptomonnaie issue de minage ayant une empreinte carbone beaucoup plus faible que le bitcoin et ayant aussi un chien dessus." Le dogecoin est représenté par un logo figurant un chien japonais.

"Quand Elon réalisera que le minage de bitcoin fait progresser le renouvelable, il changera d'avis et le bitcoin décollera."
Cameron Winklevoss
Gestionnaire américain pro-bitcoin

D'autres analystes se perdent en conjecture. "C'est surprenant car Tesla a acheté du bitcoin pour sa trésorerie en janvier", indique Vijay Ayyar, responsable Asie-Pacifique chez Luno, cité par Bloomberg. "Donc, ça ne colle pas. D'habitude, dans ce genre de cas, des motivations inconnues sont à l'œuvre."

Pour d'autres, qu'importe la cause, seul compte le futur. "Quand Elon réalisera que le minage de bitcoin contribue en fait au progrès de l'industrie de l'énergie renouvelable, il actualisera son opinion et le bitcoin décollera", indique sur Twitter Cameron Winklevoss, un gestionnaire américain partisan des cryptomonnaies. "Rétrospectivement, c'était une grande opportunité d'achat."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés