Nouveaux bruits de consolidation dans la livraison de repas

Delivery Hero reste à l'affût d'opportunités, selon son CEO. ©Bloomberg

Le patron de Delivery Hero discute avec ses pairs en permanence. La crise sanitaire a permis aux sociétés du secteur d'accumuler des moyens en vue d'acquisitions.

Delivery Hero relance la spéculation sur des fusions et acquisitions dans le secteur de la livraison de repas à domicile. Dans une interview rapportée par l'agence Bloomberg, Niklas Ostberg, le CEO de l'entreprise allemande, signale qu'il est en dialogue permanent avec les autres acteurs du secteur, dont le colombien Rappi et l'espagnol Glovo, qui ne sont pas cotés en bourse.

"Nous ne sommes plus dans une situation où nous sentons que nous devons faire des fusions et acquisitions et nous devrions plutôt investir dans nos activités", tempère Niklas Ostberg, cité par Bloomberg. "Mais bien sûr, si de bonnes opportunités se présentent, nous n'hésiterons pas à les saisir." L'action Delivery Hero était en nette hausse en Bourse de Francfort ce mercredi.

7,3 mds $
Parmi les grandes manoeuvres du secteur de la livraison de repas, Just Eat Takeaway a jeté son dévolu sur Grubhub en proposant un montant total de 7,3 milliards de dollars.

Le secteur de la livraison de repas bruit régulièrement d'informations et de rumeurs de reprises. Il y a un mois, on apprenait que Just Eat Takeaway lançait une offre d'acquisition sur Grubhub à hauteur de 7,3 milliards de dollars. Ce dernier était auparavant déjà courtisé par son compatriote Uber , qui a finalement jeté son dévolu sur Postmates pour 2,65 milliards de dollars, alors que cette société de livraison de nourriture envisageait une entrée en bourse. En outre, selon Bloomberg, Gubhub était également convoité par Delivery Hero.

Bref, dans le domaine de la livraison de repas préparés à domicile, tout le monde guigne tout le monde. Mark Hesselink, analyste chez ING, estime que ce secteur devrait connaître une phase de consolidation parce qu'il est particulièrement concurrentiel, surtout aux États-Unis.

La crise rapporte

Ces perspectives de consolidation ont encore augmenté récemment car la crise sanitaire, qui a imposé des mesures de confinement partout dans le monde, a provoqué un boom des activités des sociétés de livraison de repas, ce qui leur a permis d'accumuler des ressources en vue d'acquisitions stratégiques. Just Eat Takeaway avait levé 700 millions d'euros dans ce but à la fin du mois d'avril.

+94%
Dans la livraison de repas, la crise sanitaire a eu du bon. Les ventes ont littéralement explosé durant le confinement: +94% par rapport à la même période.

Delivery Hero, qui publiera ses résultats du deuxième trimestre, le 28 juillet, devrait aussi bénéficier d'une position financière très confortable, si l'on en croit les chiffres trimestriels préliminaires que le groupe allemand a publiés au début du mois. D'avril à juin, ses commandes ont quasiment doublé: elles ont augmenté de 94% par rapport à la même période en 2019.

Par ailleurs, Delivery Hero est déjà actionnaire des sociétés Rappi et Glovo, deux "licornes" (start-ups valorisées à plus d'un milliard de dollars). Et la spéculation continue de plus belle.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés