Pire mois de janvier des livrets depuis 2008

©doc

Les Belges n'ont jamais aussi peu approvisionné leurs comptes d'épargne en janvier en huit ans. L'encours des livrets a progressé de moins de 800 millions d'euros durant le premier mois de l'année.

Les comptes d'épargne restent en petite forme en ce début d'année. D'après les statistiques publiées par la Banque nationale de Belgique (BNB), l'encours des livrets a atteint 262,4 milliards d'euros à la fin du mois de janvier 2016, ce qui représente une hausse de 798 millions d'euros par rapport au niveau du mois précédent.

Avec un tel montant de dépôts, les carnets d'épargne se retrouvent à un niveau qui n'avait plus été atteint depuis juin 2015. Toutefois, la hausse de janvier 2016 restera dans les annales comme la plus faible des huit dernières années. En janvier 2008, l'encours des livrets avait légèrement diminué. Depuis lors, les dépôts d'épargne réglementés avaient toujours augmenté de plus d'un milliard d'euros lors de chaque début d'année.

L'encours des carnets d'épargne augmente traditionnellement en janvier, pour plusieurs raisons. Durant cette période, les particuliers perçoivent généralement des revenus supplémentaires, provenant d'étrennes, d'intérêts de placements, etc.

Ce phénomène se produit aussi en décembre, notamment à cause de l'arrivée de primes de fin d'année sur les comptes de salariés. Mais le dernier mois de 2015 s'était déjà avéré être le plus faible mois de décembre de l'histoire des comptes d'épargne, d'après les statistiques disponibles sur le site internet de la BNB, qui remontent à 1992.

La faiblesse de janvier 2016 s'inscrit donc dans la lignée de l'évolution récente des comptes d'épargne, dont l'encours avait diminué pendant cinq mois consécutifs entre juillet et novembre 2015, une situation qui ne s'était plus produite depuis la crise bancaire de 2008. Les investisseurs ont progressivement pris conscience de la maigreur des rémunérations des livrets. En outre, un certain appétit pour des actifs financiers plus risqués s'est fait jour.

La méforme des livrets au début de cette année est probablement aussi due à la diminution des intérêts qui ont été versés en début d'année par rapport aux exercices précédents, compte tenu de la diminution régulière des taux d'intérêt au cours de l'année écoulée.

©BELGAIMAGE

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés