Publicité

Pourquoi les marchés repartent à la baisse

Sur les marchés européens, la tendance, qui était positive depuis deux mois, semble s'inverser depuis le début de la semaine. ©REUTERS

Retournement de tendance en bourse depuis lundi. Les indices d'une reprise économique moins vigoureuse qu'espéré se multiplient. Frank Vranken (Puilaetco) évoque des "prises de bénéfices" dues à un regain de volatilité.

 

Depuis le début de la semaine,

les marchés sont sous pression. C’est encore le cas ce jeudi: en Europe, le principaux indices nationaux  perdent environ 2,5% vers 13h30 et le

Bel 20  de la Bourse de Bruxelles recule de plus de 3%.

"Les investisseurs qui sortent du marché actuellement sont ceux qui y étaient entrés depuis le point bas."
Frank Vranken
Chef stratégiste de Puilaetco

Cela ressemble à un

retournement de tendance par rapport aux deux derniers mois, pendant lesquels les investisseurs sont revenus en nombre vers les actions dans l’espoir d’une reprise économique relativement rapide. Depuis le point bas du krach boursier de février-mars, les actions européennes avaient repris 34% jusqu’à vendredi dernier, d’après l’indice Stoxx Europe 600 . Dans le même laps de temps, le Bel 20 s’était envolé de 40%.

Trois raisons principales

+40%
Envolée du Bel 20 entre le plancher du 17 mars et vendredi dernier
Entre le point bas d'après le krach boursier de février-mars et vendredi dernier, l'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles avait rebondi de 40%.

Comment expliquer le changement de cap observé actuellement sur les places boursières?

     

     

  • Premièrement, les investisseurs craignent que la reprise ne soit finalement pas aussi rapide qu’espéré car les indicateurs conjoncturels, qui avaient agréablement surpris jusqu’aux chiffres de l’emploi américain de vendredi dernier, sont désormais plus mauvais que prévu, tels les chiffres des exportations allemandes. De plus, on redoute une deuxième vague de la pandémie dans certains pays.
  •  

     

  • Deuxièmement, mercredi, la Réserve fédérale s’est montrée si accommodante que le marché en a conclu qu’elle était pessimiste quant au rythme de la reprise.
  •  

     

  • Troisièmement, "les investisseurs qui sortent du marché actuellement sont ceux qui y étaient entrés depuis le point bas", avance Frank Vranken, chef stratégiste de Puilaetco. "Le regain de volatilité provoque des prises de bénéfices."
  •  

     

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés