Publicité

Les résultats record de Tesla mal accueillis à Wall Street

©REUTERS

Le groupe automobile d'Elon Musk a dégagé un profit record, mais doit composer avec la pénurie de puces électroniques et les retards de certains de ses modèles.

Les résultats de Tesla sont impressionnants, mais l'action n'en a pas profité en bourse. À l'ouverture de Wall Street, mardi, l'action du constructeur de voitures électriques reculait de 1%, à 650 dollars environ, et même davantage par la suite. Les défis que le groupe américain doit relever dans les mois à venir peuvent expliquer la prudence des investisseurs.

1,1 md $
Bénéfice trimestriel de Tesla
Tesla a dégagé un résultat net de 1,1 milliard de dollars au deuxième trimestre, une première.

Au deuxième trimestre, Tesla a largement dépassé les prévisions en atteignant, pour la première fois, la barre d'un milliard de dollars de bénéfice net. De quoi dégager un résultat par action de 1,45 dollar alors qu'en moyenne, les analystes tablaient sur 97 cents, selon les données de Bloomberg. Cette performance a pu être dégagée grâce à une nette amélioration de la marge bénéficiaire, rendue possible par une réduction du coût de construction des voitures plus forte que la baisse des prix de vente.

Les analystes ont réagi aux chiffres de la société dirigée par le milliardaire Elon Musk. JPMorgan, qui est très critique à l'égard du titre Tesla et le juge "fortement surévalué", a néanmoins relevé son objectif de cours à 180 dollars, contre 160 dollars auparavant. Sans surprise, la banque d'affaires maintient toutefois sa recommandation à "sous-pondérer". RBC Capital Markets, qui est nettement plus conciliant vis-à-vis du constructeur, a porté son prix cible à 745 dollars au lieu de 718 dollars, en laissant son avis à "performance en ligne" avec le secteur auto.

Le portefeuille de bitcoins résiste

Le courtier souligne que les marges "impressionnantes" de Tesla reposent sur la production dans son usine de Shanghai, désormais vue comme le "premier centre d'exportation" du groupe. Selon RBC Capital Markets, les marges devraient toutefois être sous pression quand l'usine de Berlin sera opérationnelle. La banque d'investissement épingle aussi des retards dans la conception de la batterie 4680, un nouveau modèle plus compact et efficient, et la production de camions électriques.

"Les commentaires mitigés de Musk sur le Full Self Driving suggèrent des délais supplémentaires."
Jefferies

Jefferies pointe quant à elle les "commentaires mitigés" d'Elon Musk au sujet du logiciel avancé d'aide à la conduite Full Self Driving. "Cela suggère des délais supplémentaires", estime la banque d'affaires, qui maintient cependant son conseil de "conserver" l'action et son objectif de cours de 700 dollars. Et pour cause: selon Jefferies, le consensus des analystes pour les résultats de 2021 "semble tout à fait conservateur". Le broker américain souligne aussi que la dépréciation de 23 millions de dollars actée sur le portefeuille de bitcoins de Tesla est plus faible que prévu.

Prévisions jugées "vagues"

Cowen, un courtier sceptique à l'égard du groupe d'Elon Musk, reconnaît que celui-ci a démontré une "réalisation robuste" de ses plans malgré les conditions économiques difficiles et la pénurie de composants électroniques. Mais Cowen, qui voit le cours à 562 dollars et s'attend à une "performance en ligne avec le marché", souligne aussi les prévisions "vagues" du constructeur et juge que la division de panneaux solaires "reste une déception".

"Nous achèterions avec empressement tout creux de l'action en cas de nouvelle baisse."
Piper Sandler

Parmi les plus enthousiastes, la banque d'investissement Piper Sandler, qui cible un cours de 1.200 dollars pour l'action Tesla et recommande de "surpondérer" celle-ci, voit "une perspective de hausse significative" grâce notamment au Full Self Driving et à des opportunités dans le domaine de l'énergie. Les analystes de la banque américaine concèdent que le titre pourrait toujours subir une baisse au deuxième semestre - il affichait un recul de 7% en 2021 avant la séance de mardi - mais ajoutent qu'ils "achèteraient avec empressement tout creux en résultant".

Le résumé

  • Tesla a publié des résultats supérieurs aux attentes en atteignant plus d'un milliard de dollars de bénéfice au deuxième trimestre.
  • Certains analystes ont relevé leurs objectifs de cours en conséquence. Mais les courtiers soulignent aussi plusieurs défis qui attendent le groupe d'Elon Musk.
  • Tesla doit composer avec la pénurie de puces électroniques et est à la traîne pour ses nouveaux modèles de batteries.
  • L'action affichait déjà une baisse de 7% en 2021 avant la séance boursière de mardi.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés