Premiers pas en bourse pour Dr. Martens

Dr. Martens vend plus de 11 millions de paires de bottines et de chaussures par an, et ce, dans plus de 60 pays. ©Bloomberg

La célèbre marque britannique de chaussures Dr. Martens a démarré du bon pied ce vendredi sur le marché londonien, à l'occasion de son introduction en bourse.

Le chausseur britannique Dr. Martens a annoncé, ce vendredi dans un communiqué, avoir réussi son entrée à la bourse de Londres, au prix de 370 pence par action, ce qui le valorise à 3,7 milliards de livres (4,18 milliards d'euros).

Et les investisseurs semblaient avoir trouvé chaussure à leur pied. Ils ont réservé un bon accueil au titre qui a clôturé à 450 pence, soit une hausse de 22% par rapport au prix d'entrée.

3,7 milliards
de livres
L'entrée en bourse de Dr. Martens valorise la société à 3,7 milliards de livres (4,18 milliards d'euros).

Il s'agit d'échanges préliminaires réservés aux investisseurs professionnels, avant l'entrée sur le marché en bonne et due forme mercredi prochain.

Financer l'expansion internationale

La société a mis en bourse 35% de son capital, soit 350 millions d'actions pour 1,3 milliard de livres, cédées en grande partie par le fonds d'investissement Permira qui l'a rachetée début 2014. Dr Martens dispose d'une option pour porter l'opération à 40% du capital soit 400 millions d'actions.

La marque entend profiter de cette opération pour poursuivre son développement à l'international après avoir tenu le choc face à la pandémie. "Nous avons été ravis par l'intérêt, l'engagement et le soutien de la part d'investisseurs institutionnels de premier plan" et "nous sommes heureux de devenir une société cotée à Londres pour faire croître notre marque dans le monde", a déclaré Kenny Wilson, son CEO.

Accent sur la vente en ligne

Dr. Martens, marque indissociable du mouvement punk, a été fondée en 1960. Elle vend à l'heure actuelle plus de 11 millions de paires de bottines et de chaussures par an, et ce, dans plus de 60 pays pour un chiffre d'affaires annuel de 672 millions de livres.

"Nous sommes heureux de devenir une société cotée à Londres pour faire croître notre marque dans le monde."
Kenny Wilson
CEO de Dr. Martens

La marque met désormais l'accent sur la vente directe auprès des consommateurs, notamment en ligne, afin de moins dépendre des revendeurs qui représentent encore la majorité des résultats. L'entreprise a son siège dans le centre de l'Angleterre, sur le site de l'usine originelle, mais la majorité de la production provient désormais d'Asie.

Il s'agit aussi d'un premier succès de taille en 2021 pour la Bourse de Londres, le London Stock Exchange (LSE), qui devrait accueillir prochainement d'autres groupes bien connus comme la plateforme de livraisons de repas Deliveroo ou le spécialiste des cartes de voeux en ligne Moonpig.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés