Publicité

Quelles actions choisir pour 2022?

©Antonin Weber / Hans Lucas

Où investir? Les réponses de trois stratégistes présents à notre événement Finance Avenue.

Frank Vranken, Chief Strategist Edmond de Rothschild (Europe)

Frank Vranken ©Kristof Vadino

Choix principal: Xior - Le propriétaire de chambres d’étudiants Xior est le plus grand dans son genre sur le continent européen. Sa force est d’être en même temps propriétaire et opérateur de chambres d’étudiants, ce qui explique sa force et donne encore un potentiel de croissance très important surtout sur la péninsule ibérique où Xior a débuté récemment.

Par ailleurs, pendant la crise sanitaire, Xior a optimisé sa base de données, lui donnant une expertise approfondie du comportement de ses locataires. Ceci lui sert comme un avantage non négligeable par rapport à ses concurrents. En outre, le titre, étant une SIR, doit respecter le paiement de dividende représentant au moins 80% de son bénéfice par action et doit par la même occasion respecter des seuils d’endettement. Pour 2022, qui risque d’être une année boursière un peu plus volatile, ce titre mérite de faire partie de n’importe quel portefeuille.

Samsung: Numéro 1 dans le marché des mémoires DRAM (Dynamic Random Access Memory) et teneur de marché pour les smartphones, à savoir 23% du marché global. Sa valorisation est bien inférieure par rapport à Apple.

Qualcomm: Premier sur le marché pour la technologie des ‘cellular basebands’ ou les bandes passantes liées à la 5G. C’est un technologie critique pour l’utilisation des réseaux 5G. En plus, le titre est fortement investi dans la technologie de l'"Internet of Things", un mega-trend important.

Eurazeo : Cette société française investit dans des PME et donne un accès aux investisseurs dans le ‘private equity’ ce qui constitue 70% de son portefeuille. On s’attend à pas mal d'"exits" dans les prochains douze mois et donc à des plus-values potentielles intéressantes. Affiche une décote par rapport à sa VNI (valeur nette d'inventaire), ce qui est très différent par rapport à Sofina par exemple.

Care Property Invest: Titre défensif, mais avec caractère de croissance néanmoins. Ce titre qui est actif dans les séniories est trop resté en arrière par rapport aux returns affichés par Cofinimmo ou Aedifica. Cela est devenu extrême et du rattrapage est à l’ordre du jour.

Michel Ernst, Stratégiste Actions Senior de CBC

Michel Ernst ©Dieter Telemans

Choix principal: ASML - La société hollandaise ASML est le plus grand concepteur et fabricant mondial de systèmes lithographiques destinés à l’industrie des semi-conducteurs. Elle est également le seul fabricant de la dernière génération de machines à fabriquer des puces, la plus précise, qui utilise la lumière ultraviolette extrême (EUV).

L’année passée, sur 258 systèmes de photolithographie qu’ASML a vendus, 31 étaient des machines EUV dont le prix dépasse 120 millions USD pièce. D’ici 2025, ASML prévoit que les 3/4 de ses revenus proviendront des EUV. Tous les grands fabricants de semi-conducteurs (Intel, Samsung, TSMC…) sont ses clients. Les thèmes structurels (big data, véhicules autonomes, cloud computing, internet des objets, intelligence artificielle…) vont soutenir la demande de semi-conducteurs, même si le marché fait momentanément face à une pénurie. Sur les 5 dernières années, chiffre d’affaires, bénéfices et marges d’ASML se sont améliorés.

LVMH: Leader mondial du marché du luxe, la diversification de son portefeuille de produits permet à LVMH d’afficher le profil le plus défensif des sociétés du secteur. Le chiffre d'affaires du groupe équitablement réparti sur le plan géographique, la position financière solide et l'actionnariat familial (la famille Arnault détient 47 % du capital) garantissent une stratégie cohérente sur la durée.

Microsoft: Le système d'exploitation très rentable qu'est Windows reste dominant sur le marché du PC. Mais Microsoft a aussi d’autres cordes très intéressantes à son arc comme Azure (qui est un des 3 leaders mondiaux du cloud), les logiciels SQL Server, Office 365 et Microsoft Dynamics ou la division jeux (Xbox).

GBL: Depuis son repositionnement stratégique en 2012, les participations du holding, essentiellement françaises à l'origine, ont laissé la place à un portefeuille mieux ventilé sur le plan tant géographique que sectoriel. Le private equity y occupe aussi une place plus importante. Rendement annualisé de 10,9% depuis 2012.

Melexis: Plusieurs mégatendances stimuleront les ventes de capteurs et semi-conducteurs de Melexis dans le segment automobile, le marché qui affichera sans doute la croissance la plus rapide pour les semi-conducteurs dans la période 2019-2024 (taux de croissance annuel composé ou CAGR de 15 %). La principale tendance est l'électrification du parc automobile qui, en raison de la pandémie du coronavirus, continuera à stimuler le marché des semi-conducteurs bien au-delà de 2021.

Youry Huygen, analyste de L'Investisseur

Youry Huygen ©Kristof Van Accom

Choix principal: Volkswagen - La société automobile vaut environ 120 milliards d’euros en bourse. C’est beaucoup trop peu au vu de tous les éléments ‘value’. Ainsi, une offre de 7,5 milliards d’euros sur sa filiale Lamborghini a été rejetée. Les valorisations pour sa filiale Porsche (qui au côté de Bentley dégage les marges les plus élevées) vont de 55 à 85 milliards EUR. La participation dans le constructeur de camions Traton (MAN, Scania) est, elle, valorisée à 11,5 milliards EUR et celle dans Quantumscape 3,3 milliards EUR.

Et il y a par ailleurs la trésorerie nette de 30 milliards EUR. Ces derniers temps, VW a investi massivement dans des usines de batteries, a mis en place un centre de logiciels et mis l’accent sur l’intelligence artificielle (AI). Et quand vous voyez les voitures électriques de sa filiale Audi, vous vous dites sûrement: “J’en veux une aussi...” Préférez les actions “préférentielles” de VW. Elles sont plus liquides et meilleur marché que les actions “normales”.

Bois Sauvage: Ce holding bruxellois, avec un portefeuille de près de 850 millions EUR,  offre une belle décote de près de 35% par rapport à sa valeur intrinsèque. Le dossier Recticel a pesé quelque peu sur le titre ces derniers mois.  

Care Property Invest: une SIR dans le segment de l’immobilier de santé (maison de repos,...), avec un taux d’occupation de 100% et une belle visibilité en termes de loyers. Cette SIR est bien moins chère que son (grand) pair du secteur Aedifica.

Tessenderlo : Groupe chimique faiblement valorisé (en raison des maigres perspectives pour 2021). Groupe offrant une structure bilantaire saine. Un titre avec une petite touche spéculative, car il s’agit d’un possible candidat au "delisting".   

Ackermans & van Haaren: Groupe d’investissement anversois offrant une belle diversification en termes d’activités. Ses deux principales divisions: les banques (Banque Delen et Banque Van Breda) et son pôle Construction et dragage (au travers de CFE et sa filiale DEME). AvH est dénué de dettes.   

Le grand salon dédié à l'argent de L'Echo et L'Investisseur

Une question sur votre argent? Une adresse: Finance Avenue.

  • Une journée passionnante avec des présentations réalisées par des experts financiers, des CEOs d'entreprises cotées en bourse, des conférences, des workshops et des débats.
  • Des astuces et des conseils pour vos investissements, vos biens immobiliers, votre pension et votre succession que vous pouvez mettre en pratique immédiatement.
  • Un programme élaboré par les rédacteurs de L’Echo, Mon Argent et L’Investisseur.

Revivez Finance Avenue 2021

Des milliers de visiteurs sont venus à Tour & Taxis et sont repartis avec des conseils précieux pour faire grandir leurs investissements.
-> Regardez et lisez le compte rendu de cette ‘riche’ journée.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés