Rebond confirmé en Europe | Ageas en tête du Bel 20

©REUTERS

Les investisseurs semblent rassurés sur la montée de l'inflation. Du coup, les actions montent et les taux baissent sur les marchés ce vendredi.

Wall Street et les bourses européennes se sont repris ce vendredi, après les interventions de responsables de la Réserve fédérale américaine pour tenter d'apaiser les craintes des investisseurs concernant la hausse de l'inflation.

Quelques minutes après la clôture en Europe, le Dow Jones monte de 0,88 % à 34.317,73 points, le Nasdaq de 2,06% à 13.395,26 points et l'indice élargi S&P 500 de 1,33% à 4.167,69 points. Le Nasdaq se dirige néanmoins vers une quatrième semaine de baisse consécutive, ce qui ne lui est pas arrivé depuis août 2019, les valeurs technologiques étant une classe d'actifs particulièrement sensible aux anticipations sur les taux.

Bruxelles dans le vert

À la Bourse de Bruxelles, le Bel 20 a avancé de 0,85%. KBC, grâce à un mot doux de Jefferies, et Ageas ont figuré au sein du peloton des hausses du jour, gagnant 1,8%.

Trois sociétaires du Bel 20 ont perdu des plumes. La biotech Argenx, qui a fait le point sur ses comptes ce vendredi avant-bourse, a pris plus de 2%. Elle dispose d'une trésorerie de près de 3 milliards de dollars.

Hors Bel 20, VGP a fait état d'une solide performance pour son premier trimestre 2021. La société immobilière spécialisée dans la logistique se dit "sur la voie d'une nouvelle année très forte". Son cours a progressé de 2,6%.

Du changement dans le capital de Recticel?

Toujours dans le marché des moyennes capitalisations bruxelloises, les titres de Recticel et de Bois Sauvage sont suspendus. Ce dernier a vendu sa participation de 27% dans le spécialiste de l'isolation thermique et acoustique au groupe autrichien Greiner qui lance par la même occasion une OPA à 13,5 euros sur Recticel.

Plusieurs sociétés cotées à Bruxelles cotent ex-coupon. C'est le cas d'Aedifica (cotation hors dividende final 0,57 euro brut), de Bekaert (cotation ex-dividende 1 euro brut) et de Sofina (cotation ex-dividende 3,01 euros brut).

Danone pose question

Ailleurs en Europe, à Paris, le CAC 40 a gagné 1,54% à 6.385,14 points. Le Footsie britannique a pris 1,15% et le Dax allemand a avancé 1,43%. L'indice EuroStoxx 50 a fini en hausse de 1,64%, le FTSEurofirst 300 de 1,22% et le Stoxx 600 de 1,19%. Sur la semaine, ce dernier a perdu 0,54%.

La quasi-totalité des grands secteurs de la cote en Europe ont évolué en territoire positif, la seule exception notable étant celui des matières premières, dont l'indice Stoxx a reculé de 1,02% avec la baisse des cours des métaux de base.

ArcelorMittal a cédé 0,28% à Paris, la plus forte baisse du CAC, Rio Tinto et BHP ont perdu respectivement 2,68% et 1,29% à Londres.

A la hausse, le secteur de la technologie a repris 2,21%, effaçant la perte de la veille.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés