Publicité

Reckitt Benckiser parvient à jongler avec l'inflation

Malgré la hausse de ses prix, Reckitt Benckiser n'a pas subi une baisse de la demande. ©REUTERS

Les résultats et prévisions de Reckitt Benckiser ont fait bondir le titre. Les marchés d'actions ont progressé sur fond de bons chiffres trimestriels d'entreprises.

Les résultats d'entreprises ont permis aux marchés d'actions européens de terminer en hausse. Ceux-ci ont éclipsé les sources actuelles d'inquiétudes chez les investisseurs. "Les marchés boursiers se portent très bien malgré la flambée des prix de l'énergie, la menace d'une hausse des taux d'intérêt et des rendements généralement en hausse... tout indique que les marchés se sentent plus à l'aise avec la situation" a remarqué Stuart Cole, économiste chez Equiti Capital. Le Stoxx 600 a avancé de 0,82% et s'est rapproché de son record historique de 475,83 points atteint le 13 août dernier.

"D’ici à la fin de la semaine, nous devrions avoir une image beaucoup plus claire et mieux comprendre si les investisseurs ont raison d'être toujours aussi optimistes."
Craig Erlam
Analyste chez Oanda

"D’ici à la fin de la semaine, nous devrions avoir une image beaucoup plus claire et mieux comprendre si les investisseurs ont raison d'être toujours aussi optimistes, malgré une croissance qui semble atone et des risques importants qui subsistent" a indiqué Craig Erlam, analyste chez Oanda.

Le secteur des voyages a signé l'une des plus fortes progressions du Stoxx 600, avec un gain de 1,97%. IAG, maison-mère de British Airways, a rebondi de 2,66% après que le gestionnaire de l'aéroport de Heathrow a indiqué s'attendre à une forte augmentation des vols après le 8 novembre, date choisie par les États-Unis pour autoriser les touristes européens et britanniques sur son territoire, à la condition d'avoir reçu les deux doses de vaccins contre le Covid-19 et de présenter un test PCR négatif.

"De nombreuses entreprises ont profité des prix élevés qu'elles pratiquaient."
Stuart Cole
Économiste chez Equiti Capital

Du côté des valeurs, Reckitt Beckiser a gagné 6,27% après avoir relevé ses prévisions pour la croissance de ses ventes d’ici à la fin de l'année. La société, qui a publié un bénéfice surprise au troisième trimestre, a indiqué que le coût des biens a augmenté de 10% en raison de l'inflation sur les prix des ingrédients pour ses détergents, mais aussi les prix du papier et du transport. Elle a compensé cette hausse en augmentant ses tarifs et ajouté n'avoir connu aucun impact sur la demande. "De nombreuses entreprises ont profité des prix élevés qu'elles pratiquaient"a relevé Stuart Cole.

Maisons du Monde a bondi de 24,68% après le relèvement de ses objectifs pour 2021, l'annonce d'une réduction de sa participation au capital de sa coentreprise Modani et du lancement d'un programme de rachat d'actions.

À la Bourse de Zurich,  UBS a avancé de 1,25% après avoir publié son meilleur bénéfice trimestriel depuis 2015. Novartis a gagné 1,1% après avoir dit réfléchir à se séparer de sa branche de médicaments génériques Sandoz.

Des résultats de sociétés ont aussi été mal accueillis. Logitech a glissé de 4,27% après avoir confirmé ses prévisions et averti d'interruptions dans la chaîne de production mondiale. Orange a perdu 1,68%  après avoir fait état d'une baisse de son chiffre d'affaires et de son indicateur clé de rentabilité au troisième trimestre.

Galapagos ciblé, Bone Therapeutics en difficulté

23
fonds
Le site financier Insider Monkey a indiqué que le nombre de fonds spéculatifs détenant Galapagos en portefeuille a atteint un record.

À la Bourse de Bruxelles, Galapagos a bondi de 3,39% et dominé largement le Bel 20. Selon le site financier Insider Monkey, des fonds spéculatifs ont plongé sur la biotech. Celui-ci a relevé qu'à la fin du deuxième trimestre, la valeur se trouvait dans le portefeuille de 23 fonds, un record.

Econocom  a grimpé de 6,33% suite à l'annonce de l'augmentation du plafond de son programme de rachat d'actions propres. 

Bone Therapeutics a par contre plongé de 4,76%. La biotech, qui a connu dernièrement un revers avec son produit le plus avancé, le JTA-004, a indiqué pouvoir tenir financièrement jusqu'au premier trimestre 2022, avec 9,3 millions d'euros de trésorerie. Elle a ajouté être à la recherche d'un partenaire ou d'un allié.

Le résumé

  • Les résultats d'entreprises ont permis au Stoxx 600 de clôturer proche de son record historique.
  • Reckitt Benckiser a bondi après avoir relevé ses prévisions de ventes pour la fin de l'année.
  • Le secteur des voyages a terminé en tête du Stoxx 600 grâce à la levée des restrictions de voyages pour les touristes européens aux États-Unis à partir du 8 novembre.
  • Galapagos suscite l'intérêt des fonds spéculatifs.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés