Regain d'IPO en Europe

©Dieter Telemans

Au deuxième trimestre, 5,2 milliards d'euros ont été levés. L'IPO de Bpost et ses 812 millions levés a permis de booster le chiffres.

Les introductions en Bourse en Europe ont confirmé leur dynamisme au deuxième trimestre, après un bon début d'année, portées notamment par l'activité de la place de Londres, selon une étude du cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC).

Au deuxième trimestre, 5,2 milliards d'euros ont été levés, soit une hausse de 58% par rapport aux trois premiers mois de l'année. Il n'y avait eu que 838 millions d'euros levés au deuxième trimestre 2012.

Au total, 76 opérations ont été enregistrées sur le trimestre, contre 45 au premier trimestre et 93 un an plus tôt.

Sur le trimestre étudié, les dix principales transactions ont représenté près de 81% des montants levés. La plus importante introduction en Bourse est l'oeuvre de Bpost sur la place de Bruxelles pour 812 millions d'euros levés. Elle devance la société d'investissement Platform Acquisition Holdings (682 millions) et l'assureur Partnership Assurance Group (569 millions), tous deux à Londres. En quatrième position, figure le fabricant allemand de chariots élévateurs Kion à la Bourse de Francfort (414 millions).

Au total, 2,5 milliards d'euros (25 opérations) ont été levés sur la place de Londres. L'opérateur Euronext, qui chapeaute les Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne, arrive loin derrière avec 922 millions d'euros (9 opérations).

PwC relève dans son étude que le marché des introductions en Bourse est passé par deux phases sur le trimestre.

En avril et mai, il a bénéficié d'un regain de confiance des investisseurs dans la zone euro et des niveaux très élevés atteints par les indices boursiers.

En revanche, en juin, "la volatilité a fait son retour sur les marchés de capitaux mondiaux", en raison du ralentissement de l'économie chinoise et de la perspective d'un retrait des mesures de soutien de la banque centrale américaine (Fed), prévient le cabinet.

Cela n'empêche pas PwC de rester confiant quant à l'évolution des introductions en Bourse en Europe, grâce à la réussite des dernières opérations et au comportement encourageant des titres une fois échangés.

"La dynamique créée au premier semestre 2013 devrait se poursuivre dans la deuxième moitié de l'année", souligne Philippe Kubisa, associé chez PwC et cité dans un communiqué.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect