Sequana Medical, le petit nouveau

©Sequana Medical

Les small caps belges à haut potentiel 6/7

Sequana Medical a fait son entrée sur la cote belge en février 2019. À l’origine, il s’agit d’un groupe suisse spécialisé dans les instruments médicaux qui a transféré son siège en Belgique en 2018. Le groupe commercialise l’Alphapump, une pompe implantable dans l’abdomen qui vise à lutter contre l’accumulation de liquide dans le ventre. Ce produit ne pèse que 95 grammes, peut être rechargé au travers de la peau et permet d’évacuer le liquide directement vers la vessie. L’Alphapump est actuellement commercialisé en Europe pour les ascites réfractaires de la cirrhose hépatique. Son remboursement est appelé à se généraliser dans plusieurs pays européens durant les prochaines années.

Succès mitigé de l’IPO

L’introduction en Bourse n’a pas été un succès foudroyant, le groupe ayant récolé seulement 27,5 millions d’euros avec un cours fixé à 8,5 euros, dans le bas de la fourchette de prix. Les fonds levés devaient permettre de développer les forces de ventes en Europe afin de soutenir les ventes de l’Alphapump et financer de nouveaux essais cliniques pour pouvoir lancer l’Alphapump sur le marché américain (probablement pas avant 2022). Les premières séances ont ensuite été bousculées, avec un plongeon qui a rapidement atteint plus de 25% et un plus bas à 5,9 euros. Depuis lors, Sequana Medical a toutefois bien stabilisé sa trajectoire, avec un cours fluctuant entre 6 et 7 euros.

Sequana Medical

Consensus: 3 avis "acheter", 0 avis "conserver", 0 avis "vendre"

Objectif de cours moyen: 12,73 euros

Capitalisation boursière: 88 millions d’euros

Rapport cours/bénéfice 2019: négatif

Performance depuis l’IPO: -15,1%

Croissance moyenne BPA attendue 2019/2021: pertes attendues jusqu’en 2021

À plus long terme, le succès du groupe sera dépendant des ventes de l’Alphapump, mais également des nouvelles indications qui seront ajoutées au fil du temps. Le groupe est en train de développer une version avancée de son principal produit en vue d’éliminer l’excès de sodium pour les patients souffrant de troubles cardiaques.

Les analystes restent relativement confiants sur les perspectives du groupe avec trois avis favorables et un objectif moyen qui laisse entrevoir un potentiel supérieur à 70%.

Il convient toutefois de noter que l’ensemble des avis actuels ont été donnés par les courtiers qui ont organisé l’introduction en bourse (le belge KBC Securities, le français Mirabaud Securities, et le néerlandais Kempen & Co). En outre, le groupe reste très largement déficitaire, avec une rentabilité opérationnelle qui n’est pas attendue durant les trois prochaines années. Il s’agit donc d’un dossier sur lequel de nombreuses incertitudes continuent de planer. Le cours sera susceptible de fluctuer fortement durant les prochaines années.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect